Temps forts

Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Chassé-croisé : Les contrôles s'intensifient à Lançon-Provence

R. Khayat R. Khayat
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Le week-end s'annonce chargé sur les routes ! Les forces de l'ordre multiplient donc les contrôles sur tous les grands axes du département. Pendant deux mois, tous les vendredis, c'est la gare de péage de Lançon-Provence qui sera passée au peigne fin.

Lançon-Provence est la deuxième gare de péage de France en terme de flux. Ici, plus de 100 000 véhicules transitent chaque jour en période estivale. Un lieu stratégique pour les forces de l'ordre, qui s'y installent tous les vendredis de l'été pour lier prévention et répression.

Selon Frédérique Camilleri, préfète de police des Bouches-du-Rhône, la crise sanitaire va, comme en 2020, amplifier les risques. "On va avoir une très forte fréquentation des routes du département parce qu'il y a de nombreux touristes qui ne partent pas en vacances à l'étranger cette année et qui ont choisi de venir vers le sud de la France, dans la région de Marseille en particulier. L'an dernier, il y avait une surfréquentation de 60% par rapport à la moyenne habituelle. Je pense que cette année, il y aura encore une surfréquentation avec beaucoup de touristes français qui vont choisir le sud de la France pour leurs vacances.

Donc, forcément, ça fait du flux : en journée, on a un trafic très dense qui nécessite beaucoup de vigilance de la part du conducteur, et pendant la soirée et la nuit, lorsque le trafic est moins dense, on constate de très grands excès de vitesse de personnes qui veulent profiter d'une voie plus libre. Et on a une augmentation des très grands excès de vitesse, c'est-à-dire 50km/h au-dessus de la limite."

La saison s'annonce très dangereuse. Depuis le début du mois de juillet, 15 personnes sont mortes sur nos routes. C'est un décès tous les trois jours.