Temps forts

Le maire de Miramas furieux après l'accident d'un car scolaire

 Le maire de Miramas furieux après l'accident d'un car scolaire
C. Lombard C. Lombard
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Le drame a été évité de justesse hier à Miramas. Un car qui transportait une vingtaine de Lycéens vers le golf de la ville, s'est renversé. Frédéric Vigouroux condamne fermement le comportement du chauffeur, qui conduisait avec 2,2g d'alcool dans le sang.

Le chauffeur a, vraisemblablement, voulu se serrer pour laisser passer une voiture sur un chemin étroit. Les roues du car plongent alors dans le fossé en bordure de la route. Deux élèves sont très légèrement blessés sur les 20 présents dans le car. Des élèves en première année de bac pro au lycée agricole Fontlongue. Le sous-préfet d'Istres, Roger Reuter, et le maire de Miramas, Frédéric Vigouroux, se rendent alors sur place. Ils apprennent que le chauffeur du car conduisait avec 2,2g d'alcool par litre de sang, la limite autorisée par la loi étant de 0,5 g. Le retraité de 62 ans, titulaire du permis D, avait remplacé le matin même le chauffeur habituel. Tous deux étant membre d'une association salonnaise employée par le Lycée.

Ce midi le maire de Miramas Frédéric Vigouroux réagissait sur Maritima Radio. Il n'a pas caché sa colère : « Je suis furieux, je ne pensais pas que ça puisse encore arriver de nos jours », le premier élu qui ajoute : « j'ai demandé aux services municipaux de revoir leurs procédures, même si dans ce cas là, la Ville n'est pas responsable, on a eu beaucoup de chance qu'il n'y pas de blessé grave ».

Le chauffeur a été placé en garde à vue, il sera déféré demain devant la justice.

Ecoutez l'interview du maire de Miramas Frédéric Vigouroux entendu ce midi sur maritima radio.