Temps forts

Temps forts
Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Port-Saint-Louis du Rhône : un kayak pour l'environnement

Port-Saint-Louis du Rhône : un kayak pour l'environnement

1/1

Port-Saint-Louis du Rhône : un kayak pour l'environnement

U. Téchené U. Téchené
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Un périple en kayak pour la protection de l'environnement: c'est le leitmotiv du collectif  « Projet Azur », qui voit des jeunes filles parcourir des distances afin de participer, voire inciter au ramassage de déchets. Solène est de celle-là, arrivée ce weekend à Port-Saint-Louis du Rhône.

 Solène 'Sousou' Projet Azur Méditerranée
 Roxane et Françoise ramasse les déchets sur les berges du Rhône

Partie d'Avignon sur le Rhône avec son kayak, Solène Chevreuil, alias "Sousou", compte rejoindre Menton. D'ici là son périple est jalonné de plusieurs étapes médiatisées, la première c'est Port-Saint-Louis du Rhône, une synchronisation parfaite avec le festival de la Camargue qui œuvre aussi d'une manière large pour l'environnement. Le « Projet Azur » travaillant autour de la collecte de déchets sauvages, il n'en fallait pas plus pour en organiser une ce dimanche matin : « L'idée est de créer des synergies avec les associations qui sont déjà présentes sur le territoire, explique Solène, d'identifier les différentes problématiques et de s'associer avec eux ».

Ce dimanche un stand a été installé au sein du marché des producteurs au pied de la Tour Saint-Louis, avec tout l'équipement nécessaire aux ramasseurs du moment: sacs, gants, etc. Les volontaires ne se bousculent pas mais les présents reviennent les sacs pleins: souvent des détritus attendus type canettes, plastiques divers et autres ; parfois des objets plus incongrus style grille de congélateur ou tapis d'intérieur de voiture... Mais ce qui étonne le plus Françoise, qui a dégotté ces déchets-là, c'est le nombre de mégots de cigarettes : « Je ne comprends pas, avec toute la sensibilisation existante, entre autres avec le message qu'un seul mégot peut polluer jusqu'à 500 litres d'eau, qu'on en retrouve toujours autant. Comme si en l'écrasant sous le pied, c'est le problème qui était écrasé ». Et Solène de surenchérir : « Moi ce qui me ravit, c'est de voir qu'il y a du monde mobilisé. Si on ne fait rien, forcément il n'y a pas de solutions mais en inspirant des gens on peut garder espoir ».

Solène sera de nouveau visible à Marseille dès dimanche 23 mai. Elle intègre la flottille des Pirates du Plastique pour leur croisade Zéro Déchet. Un « Projet Azur » multiple: pendant que Solène sillonne le sud-est, Anaëlle Marot alias "Cap'tain Azurama" s'occupe de la Loire, de la source jusqu'à l'océan, en alternant kayak, vélo et chaussures de marche !

Retrouvez en vidéo Solène Chevreuil et 2 ramasseuses du moment, Roxane et Françoise.