Temps forts

Martigues: 101 kilos de déchets ramassés grâce à la « clean walk » de Langevin

Martigues: 101 kilos de déchets ramassés grâce à la « clean walk » de Langevin

1/1

Martigues: 101 kilos de déchets ramassés grâce à la « clean walk » de Langevin

U. Téchené U. Téchené
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

C'est un concours de dépollution qui a été organisé autour du lycée Langevin, avec près de 80 élèves pour 101 kilos de déchets ramassés en une demi-heure !

 Margot Delaporte, élève de Terminale S au lycée Langevin - Martigues
 Audrey Loubens, professeure de physique-chimie au lycée Langevin - Martigues
 Clément Mora & Engel-Gabriel Lugo Raposo, élèves de Première au lycée Langevin - Martigues

« Clean walk », c'est l'anglicisme du moment pour parler de préservation de l'environnement en ramassant les déchets en groupe. Et le concours pour gagner 25 places de cinéma, c'est l'idée made in Langevin initiée par Margot Delaporte, élève de Terminale S et éco-déléguée du lycée Paul Langevin de Martigues, pour motiver les troupes à nettoyer les alentours de l'établissement. En partenariat avec le cinéma Palace et le service Jeunesse de la Ville, 80 élèves de 2 classes ont été libérés 2 heures vendredi dernier pour s'atteler à la tâche

Pour commencer les lycéens ont eu droit à un petit-déjeuner « éco-responsable », du gobelet 100% recyclable à toute une gamme de fruits bio, avant d'être sensibilisés au tri sélectif. Puis séparés en 4 groupes pour autant de secteurs aux abords du lycée - gymnase, parking haut, parking bas, plage -, ils sont partis pour 30 minutes chrono équipés de gants, de longues pinces et de sacs poubelle. Objectif: traquer le vieux mégot, le métal abandonné, le débris de verre, le papier illisible et le morceau de plastique pour le plus grand bonheur de l'environnement et le visuel de tous. Le groupe ramenant à la pesée le plus de kilos étant déclaré vainqueur pour les places de cinéma.

Et la collecte a grossi très vite : en une demi-heure, 2x27 kilos + 11 + 36, et c'est bien 101 kilos qui ont été pesés finalement ; classés hors concours un vieux sac de terreau perdu et un parpaing cassé en deux. Plutôt que de voir un manque de citoyenneté chez certains qui continueraient à prendre l'espace public pour une poubelle collective, Audrey Loubens, une des professeures référentes de l'organisation reste positive : « Autre que de l'incivilité, c'est peut-être souvent de l’ignorance ou de la naïveté. Il faut savoir que tous les déchets qu'on jette dans la nature se retrouvent dans la mer et un peu partout. Une récolte de 100 kilos de déchets c'est au-delà de notre désespérance : on ne s'attendait pas à en récupérer autant en si peu de temps, preuve que l'engagement citoyen de chacun est absolument nécessaire aujourd'hui ». Margot Delaporte complète: « Il existe toujours des gens qui ne veulent pas écouter. Mais là, du fait qu'on soit tous ensemble pour collecter ces déchets, ça évite à certains d'avoir honte de ramasser. Ensuite je pense que ceux qui ont participé feront plus attention, qu'ils pourront en parler à leurs amis et qu'à terme ça diminuera les déchets jetés parterre ».

Au-delà de cette « clean walk », les éco-délégués du lycée ont en tête plusieurs projets environnementaux à mettre en place : de l’installation de nichoirs, maison à insectes ou poulailler, en passant par le rétablissement du tri sélectif ou la récupération de la nourriture non utilisée de la cantine... Un ensemble d'actions qui sensibiliseront à l'environnement d'une manière générale.

En vidéo Margot Delaporte initiatrice de la matinée, Clément Mora & Engel-Gabriel Lugo Raposo élève de Première et Audrey Loubens, professeure de physique-chimie.