Temps forts

À petits pas sur le nouveau sentier de randonnée du Pays de Martigues

G. Saucerotte G. Saucerotte
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Un chemin de randonnée de 38 km a été fraîchement inauguré au parc de Figuerolles qu'il traverse. Il parcourt les trois communes du Pays de Martigues.

Oserez-vous vous lancer à l'assaut de ses 38 km de long et ses 640 mètres de dénivelé! Contrairement à ce qu'il peut laisser paraître, le tout nouveau sentier de randonnée nommé Entre mer et étang se veut facile pour les marcheurs tentés par cette boucle menant tour à tour dans le parc de Figuerolles, la forêt de Castillon, les étangs du Pourra et du Citis, sur les rives de Port-de-Bouc et celles de Martigues. « Il faut vraiment la découvrir, invite Antoine Bru, le président de la section randonné du SLC. Elle est un lien entre l'histoire, la géologie et la géographie. Beaucoup sont étonnés de la richesse des lieux. Les bords de l'étang de Berre sont vraiment très beaux.» Entre mer et étang vient compléter une offre de 8 itinéraires créés dans le territoire du Pays de Martigues pour répondre à une demande de plus en plus forte. En France, chaque année, 13 millions de randonneurs sont dénombrés. « On doit reconnaître que Martigues et ses environs commencent à faire référence en la matière, assure Didier Cerboni, le directeur de l'Office de tourisme. Une boucle a déjà vu le jour sur la Côte bleue pour laquelle nous avons travaillé avec les 5 villes voisines. Les activités de plein air sont un axe fort de développement. Cela permet de mettre en valeur le patrimoine naturel, rural et historique des lieux et surtout, cela touche un public familial, qui est notre public. On est dans la valorisation de notre patrimoine». L'Office de tourisme réfléchit d'ores et déjà à proposer des séjours randonnées en pension complète ou semi-complète et ambitionne également de travailler avec des fédérations et clubs d'autres régions.  
 
Un travail d'entretien quotidien
Si Martigues peut donc commencer à récolter quelques fruits, c'est au prix d'un effort de longue haleine. Trois ans ont été nécessaires pour que cette partition à plusieurs mains voit le jour. Métropole, Département, Provence tourisme, ONF, associations locales de randonnée et les municipalités ont, en effet, dû accorder leurs violons. « Cela demande une coordination indispensable, explique le directeur de l'Office de tourisme. Mais tous ont partagé la même envie. Il y a eu des problèmes techniques, il a fallu faire des choix, abandonner certaines pistes qui retourneront à l'état naturel. Puis s'est posée la question de l'entretien de ces chemins.» Ce sont les deux clubs martégaux qui s'en occuperont avec leurs homologues d'Istres, Port-de-Bouc et Saint-Mitre. « Le balisage, l'élagage et le débroussaillement, c'est un travail au quotidien », assure Antoine Bru. Au total, nouvelle boucle comprise, les associations locales ont balisé les 8 itinéraires autour de l'étang, ce qui représente près de 100km de sentier.

Ecoutez l'interview de Gaby Charroux, maire de Martigues