Temps forts

Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Marseille. Les réservations pour la calanque de Sugiton ouvrent aujourd'hui !

Marseille. Les réservations pour la calanque de Sugiton ouvrent aujourd'hui !

1/1

Marseille. Les réservations pour la calanque de Sugiton ouvrent aujourd'hui !

M. Chaix M. Chaix
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Victime de son succès, la calanque de Sugiton est en proie à l'érosion. Pour protéger sa biodiversité, son accès est désormais limité à 400 visiteurs par jour. Il faut réserver gratuitement son créneau sur le site du Parc des Calanques

Terminés la surfréquentation et les 2500 visiteurs par jour. Les réservations pour accéder à la Calanque de Sugiton ont ouvert ce jeudi 23 juin sur le site du Parc national des Calanques. L'accès est limité à 400 personnes par jour. 

Le Parc national limite le nombre de visiteurs le 26 juin, le 3 juillet, puis tous les jours du 10 juillet au 21 août 2022. Ouverte à tous, la réservation est gratuite, rapide et permet de visiter Sugiton à la journée, dans le respect du milieu naturel.

Il est possible de réserver 3 jours avant le jour de sa visite et jusqu’à 18h la veille du jour de la visite. Une fois la réservation effectuée, vous recevez un e-mail de confirmation avec votre réservation. Cet e-mail doit être montré à votre arrivée dans la calanque.

Quels contrôles ?

Sur cet e-mail, vous trouverez un QR code. Il devra être présenté aux agents de sécurité positionnés sur deux points de contrôle. Une présence policière est également attendue sur le site.

En cas de défaut du billet, les contrevenants s'exposent à une amende 68 euros.

En amont, le parc national avait en plus engagé une vaste campagne de communication sur les sentiers mais aussi sur les réseaux sociaux pour prévenir de la nouvelle réglementation.

Pourquoi cette mesure ?

Eau claire, décor paradisiaque... La Calanque de Sugiton fait partie des spots préférés à Marseille. Surfréquentée, elle est en proie à un phénomène d'érosion très marqué. "Sous l’effet des pas répétés des visiteurs, la terre glisse en direction de la plage", détaille le site du Parc National des Calanques.

"Cette disparition du sol menace la pinède : les racines des vieux arbres sont mises à nu et les jeunes végétaux ne peuvent pas pousser. Si nous ne faisons rien, il y a un risque de dégradation irréversible du site, de sa biodiversité et de ses paysages."

Pour réserver son créneau de visite, on clique ici.