Temps forts

Temps forts
Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Une fuite à Arcelor Mittal à Fos colore en rouge l'eau de la darse

Une fuite à Arcelor Mittal à Fos colore en rouge l'eau de la darse

1/1

Une fuite à Arcelor Mittal à Fos colore en rouge l'eau de la darse

C. Lombard C. Lombard
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Un nouvel incident a eu lieu le week-end dernier à Arcelor Mittal à Fos. Cette fois, ce n'est pas une pollution de l'air, mais de l'eau. Une fuite lors de travaux de maintenance a donné à l'eau des roubines puis de la darse 1 une coloration rouge. L'industriel se veut rassurant sur l'impact de cette pollution sur l'environnement, mais les associations locales dénoncent des incidents à répétition.

La pollution a eu lieu samedi en fin d'après-midi lors de travaux de maintenance effectués dans l'aciérie. Au départ, c'est une intervention classique de décapage, l'acier à traiter est plongé dans un bain spécifique qui génère des particules de fers. Pour des raisons encore indéterminées, le bac a débordé et a déversé son contenu dans les roubines, ces petits canaux du site qui se déversent ensuite dans la darse 1. L'eau a pris une coloration rouge provoquant l'intervention des pompiers.


Dans un communiqué Arcelor Mittal explique ce mercredi matin:

"Des oxydes de fer ont été envoyés en darse ce samedi en fin de journée. Cela a donné une coloration rougeâtre / marron à l’eau.

Cet événement a fait l’objet d’une intervention des pompiers. Les mesures de PH réalisées pendant l’incident sont restées normales.Nous avons demandé à nos équipes de redoubler de vigilance. En dépit du caractère assez limité de cet événement, nous procédons à des analyses approfondies sous le contrôle de la DREAL. Des mesures d’amélioration seront prises le cas échéant".


Une réponse a une alerte lancée hier par dans un autre communiqué par le comité de surveillance de l'activité industrielle du golfe de Fos et son impact environnemental :


"L'événement a été constaté par la gendarmerie maritime qui en a informé la direction du site et le Préfet, ce qui explique que le Maire de notre commune n'ai pas été immédiatement prévenu. Nous savons que les marins pompiers sont intervenus sur zone. Contactés dans la matinée, ils nous ont renvoyé vers la DREAL pour obtenir les détails de l'intervention. Quant à la DREAL, elle n'a pu nous fournir aucune donnée car elles sont détenues par les inspecteurs de terrain qui sont injoignables pour l'instant.

Nos seules certitudes actuellement sont :

- Une "fuite" importante de boues rouge a été constatée dans les roubines du site et au niveau de la darse 1;

- Ces boues rouges résultent du décapage à l'acide des aciers produits sur le site,

- Elles contiennent de l'acide, par définition mais il est impossible d'en connaître, pour l'heure, le titrage. (NDLR : ce que conteste ArcelorMittal au vu des analyses, voir plus haut)


Nous souhaitons que cette omerta, rendue possible par le renvoi de service en service, qu'ils soient privés ou institutionnels, cesse. 

Un accident a eu lieu, il a été constaté, nous souhaitons que les données relatives à la sécurité des populations et de l'environnement ne fassent plus l'objet de rétention.


Par ailleurs, compte tenu de l'étendue de la pollution visible, il n'est pas envisageable que cette fuite se soit limitée à seulement quelques heures.


Enfin, constater est une chose, en comprendre les mécanismes l'ayant entraînée est fondamental pour qu'elle ne puisse se reproduire !"

 

Photo : Comité de surveillance de l'activité industrielle du golfe de Fos et son impact environnemental