Temps forts

Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Massif de la Nerthe : et toujours les chèvres dans les collines...

Massif de la Nerthe : et toujours les chèvres dans les collines...

1/1

Massif de la Nerthe : et toujours les chèvres dans les collines...

U. Téchené U. Téchené
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

D'une soixantaine dans le massif de La Nerthe en 2011, les chèvres seraient aujourd'hui près de 500 de Martigues jusqu'aux Pennes-Mirabeau divagant en une bonne dizaine de troupeaux. Des opérations pour les limiter doivent débuter dans les mois qui viennent.

A ce niveau de prolifération elles sont devenues un réel problème, générant parfois des accidents sur la D9 et l'A55 (sans gravités jusqu'à aujourd'hui) ou envahissant des terrains agricoles pour ravager les cultures du moment. Pour rappel, ces chèvres n’ont pas le statut d’animaux sauvages mais bien celui d’animaux domestiques divagants. A ce titre en cas de problèmes sur sa commune, c'est le maire qui peut être tenu pour responsable.

Plusieurs solutions pour régler ce problème ont été envisagées, entre autres après une énième réunion en sous-préfecture d'Istres (19 novembre 2020) pour prendre le taureau, ou plutôt le bouc par les cornes. Si l’abattage est bien envisagé, d'autres solutions sont sur la table avec des opérations de trappage pour : adoptions après suivi sanitaire, castrations, création d'enclos pour « fixer » les bêtes comme le fait l'association « Les chèvres de nos collines » ou monter des clôtures à des endroits stratégiques.

En dehors de la proposition radicale de l'abattage, toutes ces solutions ont en partie été testées. Mais force est de constater que les bêtes prolifèrent toujours. Les opérations devant débuter dans les mois qui viennent, le maire de Châteauneuf-les-Martigues, Roland Mouren, invite les personnes intéressées pour adopter quelques bêtes, créer des enclos ou autres idées à se faire connaître auprès de la Direction de l'environnement de la ville par mail (service.prevention@chateauneuf-les-martigues.fr) ou par téléphone au 04 42 76 90 42.