Temps forts

Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Rencontre avec les jeunes entrepreneurs de Make The Choice

Des ateliers et des masterclass sont organisés.

1/1

Des ateliers et des masterclass sont organisés.

R. Khayat R. Khayat
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

L'opération Make The Choice fait son grand retour ! Pour la troisième année consécutive, l'Union pour les entreprises des Bouches-du-Rhône, l'UPE 13, organise un concours pour révéler les entrepreneurs de demain. Rencontre.

Ils sont quinze. Quinze jeunes, âgés entre 18 et 30 ans, à être lauréats de cette nouvelle édition de Make The Choice. Le principe est toujours le même : chacun d'entre eux est accompagné d'un coach et d'un chef d'entreprise, pour le guider dans le long et périlleux chemin qu'est l'entreprenariat. 

Parmi eux se trouve Aby, créatrice de chaussures liant cuir végétal et technologie 3D. Son idée, elle l'a eu il y a onze ans. Mais impossible de trouver des interlocuteurs bienveillants pour l'accompagner. Make The Choice lui a redonné le sourire et conféré une véritable équipe. "On est pas du tout concurrent, confirme Aby. On a tous des projets totalement différents, on s'entend hyper bien, donc on se donne des contacts les uns les autres. C'est juste super de ne pas avoir cet esprit de compétition, et d'avoir un esprit d'entraide… Surtout dans un concours ! De base, on devrait tous se manger les uns les autres, mais pas du tout."

"Une aventure parfois solitaire"

L'opération s'étale sur huit mois. Elle mêle ateliers de travail, masterclass avec des personnalités, mais aussi un temps d'incubation en entreprise. Elle offre aux lauréats, comme Thomas et Chloé, un atout majeur : le réseau. "Que ce soit pour trouver des clients, des partenaires ou des fournisseurs, c'est quelque chose d'inestimable, commence Thomas. Quand on a rencontré un expert-comptable qui est bien, on en parle au voisin !, reprend Chloé. C'est une aventure qui est parfois un peu solitaire, donc là c'est l'occasion d'être plus nombreux, de partir tous ensemble pour réussir nos entreprises." 

Le vocabulaire employé donne l'impression d'un combat sur le point de commencer… "C'est un petit peu ça, sourit la jeune femme. Ce n'est pas toujours évident, et la période n'est pas évidente non plus pour lancer ce genre de projet. Donc c'est une grande chance de pouvoir compter sur des gens-là pour nous accompagner, avec qui on peut discuter, simplement et en toute amitié."