Temps forts

Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Reconnaître les discriminations lors d'un recrutement

  • Emploi
  • 03/12/2019 à 15h25
  • 03:53
Reconnaître les discriminations lors d'un recrutement

1/1

Reconnaître les discriminations lors d'un recrutement

R. Reponty R. Reponty
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

En plus de rencontres avec 40 entreprises locales qui embauchent, le forum de l'emploi qui s'est tenu à Vitrolles proposait aussi un atelier contre les discriminations dans le recrutement.

 Loïc Gachon
 Alice Alessandri

En pointe pour l'emploi autour de l'étang de Berre, la ville de Vitrolles et son BME (bureau municipal de l'emploi), organisateur de ce forum de l'emploi et de la création d'entreprise, en partenariat avec Pôle Emploi, contribue à l'accès ou au retour à l'emploi des habitants de la commune, en favorisant les rencontres avec les employeurs locaux. Réunis dans la magnifique salle Guy Obino, ce matin ils sont une quarantaine à recruter. 800 offres d'emploi sont à pourvoir et ce chiffre important reflète bien le dynamisme du tissu économique local. « le partenariat entre le Bureau Municipal de l'Emploi et Pôle Emploi permet d'aller solliciter des entreprises, explique Loïc Gachon, le maire de Vitrolles, de pouvoir les amener à proposer leurs offres et sur une journée comme celle là de procéder à des recrutements en direct.»

Le BME pourvoyeur d'emplois

Apparemment ça fonctionne plutôt bien puisque l'an dernier 385 personnes ont retrouvé un emploi grâce au BME. Les entreprises qui recrutent le plus à Vitrolles comme dans les alentours sont dans les secteurs de la logistique, de l'industrie, de l'agroalimentaire et aussi dans la restauration et l'hôtellerie. « Il y a toutes sortes d'emplois, poursuit Loïc Gachon, ce ne sont pas seulement des emplois précaires, il y a aussi des CDI, des CDI qualifiés et là l'enjeu est d'arriver à trouver les bons profils avec les bonnes qualifications afin de pourvoir ces postes, comme dans le domaine industriel où certains postes restent vacants longtemps parfois. Donc, oui, il y a des opportunités dans tous les domaines

Traquer les discriminations

Et si vous cherchez un emploi, êtes vous bien sûr de connaître la législation sur les discriminations dans le recrutement ? Le forum proposait aussi au public des candidats à l'emploi un atelier contre les discriminations dans le recrutement pour changer leur perception de l'échec pendant un entretien d'embauche. « Le premier objectif c'est vraiment de faire en sorte que les candidats se rendent compte que si on ne les choisit pas pour un mauvais critère ce n'est pas de leur faute, martèle Alice Alessandri, la chargée de mission du Plan municipal de lutte contre les discriminations, ce n'est pas parce qu'ils sont trop vieux ou trop frêle, ou trop gros, ou trop ceci ou trop cela, ou pas assez ceci ou cela... Ce n'est pas de leur faute car c'est une discrimination ! Donc, ils ne sont plus en faute mais ils sont victimes. Déjà, rien que de s'en rendre compte, ça peut faire du bien en tant que candidat mais ensuite pouvoir se dire : peut-être que je peux aller voir le Défenseur des droits et essayer de faire une action en justice car malheureusement pas assez de cas remontent actuellement.»

Toute une liste de critères

Il faut savoir que lors d'un entretien de recrutement certaines questions ne sont pas compatibles avec la législation. Il est souvent difficile pour le candidat à l'emploi de savoir pour quelle raison exacte il n'a pas été retenu pour le poste mais connaître précisément tous les critères de discrimination peut aider à mieux conduire un entretien et à garder la main. Les critères de discrimination qui sont interdits par les textes de loi internationaux ou européens sont : âge ; sexe ; origine ; appartenance ou non-appartenance, vraie ou supposée à une éthnie, une nation ou une prétendue race ; grossesse ; état de santé ; handicap ; caractéristiques génétiques ; orientation sexuelle ; identité de genre ; opinions politiques ; activités syndicales ; opinions philosophiques ; croyances ou appartenance ou non-appartenance, vraie ou supposée, à une religion déterminée.

Et les critères relevant de la seule législation française sont : situation de famille ; apparence physique ; nom ; mœurs ; lieu de résidence ; perte d'autonomie ; particulière vulnérabilité résultant de la situation économique ; capacité à s'exprimer dans une langue autre que le français ; domiciliation bancaire.

Le témoignage d'une candidate à l'emploi

« Parmi tous ces critères on connaît les plus évidents comme l'âge ou la religion, confie Eliane, candidate à l'emploi ayant suivi l'atelier, mais je ne savais pas qu'il y en avait autant. Pour ma part c'est surtout l'âge qui a été discriminant pour un poste d'assistante. »

Eliane n'a pas entrepris de démarche auprès du Défenseur des droits comme la plupart des candidats à un recrutement ayant subi une discrimination.

En vidéos: les interviews de Loïc Gachon, maire de Vitrolles et de Alice Alessandri, chargée de mission pour le Plan municipal de lutte contre les discriminations.

(Interviews et images : Rémy Reponty pour Maritima médias.)