Temps forts

Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

ArcelorMittal recrute 253 personnes en CDI à Fos-sur-Mer

  • Emploi
  • 27/03/2015 à 16h00
  • 01:43
Cette campagne de recrutement portera à 2500 le nombre de salariés d'Arcelor-Fos.

1/1

Cette campagne de recrutement portera à 2500 le nombre de salariés d'Arcelor-Fos.

R. Chape R. Chape
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

L’usine fosséenne, deuxième site sidérurgique en France, doit recruter ingénieurs et techniciens pour augmenter sa production. Les postes sont ouverts aux hommes comme aux femmes, et aux débutants comme aux confirmés.

 L'interview de Joao Félix da Silva, directeur d'ArcelorMittal Méditerranée.
 L'interview de Richard Pagnon, DRH d'ArcelorMittal Méditerranée.
"Le site de Fos-sur-mer est en train de grandir", se réjouit Joao Félix da Silva, directeur d'ArcelorMittal Méditerranée. "Depuis la crise notre production est passée de 2,5 millions de tonnes à 4 millions en 2014, et pour accompagner ce développement nous devons recruter". En tout, 253 personnes seront embauchées en CDI courant 2015, dont environ 70 qui travaillent déjà sur place en tant qu'intérimaire. Et si l'entreprise fait aujourd'hui appel aux médias pour communiquer sur sa campagne de recrutement, c'est que trouver les 183 candidats manquants ne sera pas une mince affaire. "On a du mal à attirer les talents, de la région comme d'ailleurs", explique Richard Pagnon, directeur des Ressources Humaines. "Une partie d'entre eux considèrent qu'une industrie comme la notre ne leur convient pas, car ils ont des pré-jugés vis à vis de notre entreprise". Principaux publics visés : les femmes, qui font l'objet d'une opération particulière (voir notre article), et les personnes en situation de handicap. "Ce qui était vrai il y a 50 ou 60 ans ne l'est plus du tout aujourd'hui", poursuit le DRH. Autrement dit, les métiers de la production (cokerie, hauts-fourneaux, aciérie, train à bandes...) ne demandent plus d'efforts physiques typiquement masculins, et sont désormais ouverts à tous, et toutes. À noter que la direction d'ArcelorMittal prévoit également pour 2015 pas moins de 40 millions d'euros d'investissements, notamment pour des projets de modernisation et de protection de l'environnement. "L'usine tourne à plein régime, et notre ambition est d'aller encore au-delà de notre niveau de production actuel", conclut Joao Félix da Silva.

En vidéos, regardez les interviews de Joao Félix da Silva, directeur d'ArcelorMittal Méditerranée, et de Richard Pagnon, directeur des Ressources Humaines. (Images de Fabienne Verpalen).

Plus d'informations sur les postes à pourvoir ici.