Temps forts

Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

La Route de l'Emploi passe par Châteauneuf-les-Martigues

  • Emploi
  • 23/02/2021 à 14h13
  • 03:12
La Route de l'Emploi passe par Châteauneuf-les-Martigues

1/1

La Route de l'Emploi passe par Châteauneuf-les-Martigues

R. Reponty R. Reponty
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Pendant toute une journée les collégiens sont allés à la rencontre des artisans de leur ville pour découvrir des métiers et s'informer sur l'apprentissage.

 Philippe Nembi
 Muriel Liaunet
 Lisa et Lucas

Après les deux premières éditions, d’abord à Marignane puis à Aubagne, la Chambre de Métiers et de l'Artisanat de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur a installé la 3ème édition de « la Route de l'Emploi » à Châteauneuf-les-Martigues. Une opération financée par le Conseil départemental des Bouches-du-Rhône qui a pour objectif de sensibiliser les jeunes aux différents métiers qu'offre l'artisanat. Grâce à cette journée dédiée à l'orientation professionnelle les collégiens sont partis à la rencontre de métiers et de savoir-faire artisanaux variés. 130 jeunes des classes de 3ème du collège des Amandeirets de Châteauneuf-les-Martigues et de la Mission locale Est-Étang de Berre ont ainsi suivi un parcours ludique dans le centre-ville, par petits groupes, en passant d'ateliers en ateliers d'une douzaine d'artisans implantés sur le territoire.

Ce sont mes mains qui travaillent

Toiletteur pour chiens, prothésiste ongulaire, mécanicien, photographe, brasseur... ou encore sellière, comme Muriel Liaunet de la Sellerie de l'étang qui leur montre son savoir-faire sur des selles de motos ou des banquettes de bateaux mais explique aussi les difficultés du statut d'artisan. « La difficulté de mon activité c'est que ce sont mes mains qui travaillent et qu'en plus je dois avoir plusieurs casquettes : je dois faire la comptabilité, je dois aller chercher les commandes, je dois me rendre sur place pour voir les voitures ou sur les bateaux pour faire mes devis... donc, c'est ça la difficulté, parce qu'on est seul. » En sortant de la visite Lisa et Lucas 14 et 15 ans en classe de 3ème sont un peu impressionnés. « Pour moi ça n'a pas l'air d'un métier facile, s'inquiète Lisa, et ils sont moins bien payés que des métiers plus faciles, je trouve. » « C'est un métier d'artisanat donc il faut être passionné, ajoute Lucas, parce que sinon, on ne peut pas faire un métier comme ça si on n'est pas passionné. »

250 métiers différents

Effectivement, pour se lancer dans l'aventure d'une activité professionnelle artisanale il est préférable d'aimer son métier pour trouver toute la motivation d'un tel engagement. « Pour choisir l'artisanat il faut avoir des facultés, reconnaît Philippe Nembi, élu à la Chambre de Métiers et de l'Artisanat de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, il faut être bon gestionnaire, bon technicien, bon commercial... on n'a pas le droit à l'erreur ! Mais on n'a pas de patron au dessus, on a la liberté et c'est le plaisir de créer et de laisser une œuvre après. Mais vous savez, aujourd'hui les jeunes découvrent une douzaine de métiers ici à Châteauneuf mais l'artisanat ça représente quand même 250 métiers différents, et ça n'est pas que de la fabrication de paniers en rotin, par exemple, mais ça peut aller jusqu'à de la haute technologie. C'est un vaste domaine ! »

6 000 apprentis formés chaque année

La Chambre de Métiers et de l’Artisanat organise l’apprentissage au travers de l’Université Régionale des Métiers et de l’Artisanat, qui forme chaque année plus de 6 000 apprentis dans ses 7 Campus, répartis sur le territoire régional. La Chambre dispose ainsi de la force d’un réseau qui propose aujourd’hui plus d’une centaine de formations, du CAP au BAC+5, grâce à un enseignement professionnel de qualité, adapté aux acquis et aux compétences de chacun, et menant directement vers l’emploi. Avec des résultats encourageants puisque le taux moyen de réussite est de 80 %.

En vidéos : les interviews de Philippe Nembi, élu à la Chambre de Métiers et de l'Artisanat de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur ; de Muriel Liaunet, de la Sellerie de l'étang ; et de Lisa et Lucas, 14 et 15 ans, en classe de 3ème au collège les Amandeirets de Châteauneuf-les-Martigues.

(Interviews et images : Rémy Reponty pour Maritima médias.)