Temps forts

Temps forts
Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

JPO annulées...? Le lycée Jean Moulin s'adapte et résiste

JPO annulées...? Le lycée Jean Moulin s'adapte et résiste

1/1

JPO annulées...? Le lycée Jean Moulin s'adapte et résiste

N. Ouerfelli N. Ouerfelli
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Dans ce contexte, il bien difficile de se projeter et par conséquent d'organiser des événements, ce qui inclut évidemment ces fameuses journée portes ouvertes des établissements scolaires.
Du côté de Port-de-Bouc, le lycée Jean Moulin a décidé de s'adapter et d'aller pousser d'autres portes.

 Thierry Mattei, proviseur du lycée Jean Moulin
 Sophie Besson, directrice déléguée aux formations professionnelles et technologiques
 Rémi et Loïc, élèves en terminale Bac mécanique

À cette période de l'année, c'est souvent l’effervescence habituellement, avec les JPO qui s'organisent et se déroulent entre les mois de février et de mars. Mais cette année, vous vous en doutez, elles n'auront certainement pas lieu. "Ces journées portes ouvertes permettent en temps normal de faire découvrir nos formations aux jeunes collégiens de 3ème qui seraient intéressés, mais malheureusement il va falloir trouver des solutions pour promouvoir nos différentes filières", déplore Thierry Mattei, le proviseur du lycée Jean Moulin. Et pour ce faire, proviseur, enseignants et élèves ambassadeurs vont eux même aller pousser les portes des établissements concernés pour leur présenter leurs formations. "Et puis nous allons aussi organiser, quand cela sera possible, des visites du lycée en respectant le protocole sanitaire, mais aussi des JPO virtuelles", poursuit le proviseur. L'an dernier aussi, ils avaient en été privés et la conséquence a presque été immédiate. "Dans certaines promotions, particulières, qui sont méconnues et qui ont besoin de visibilité, on a ressenti une légère baisse des inscriptions. Notre crainte c'est évidemment qu'elle s'intensifie", redoute Thierry Mattei.

Dans l'établissement qui compte 320 élèves et 200 apprentis, l'équipe de direction et les enseignants forment chaque année des centaines d'élèves à des métiers qui recrutent. "On leur apprend ici de manière pratique, nous sommes dans un bassin industriel et nos usines recherchent des techniciens de maintenance sur le territoire, des profils qui peuvent être du niveau Bac comme nous en formons ici", explique Sophie Besson, directrice déléguée aux formations professionnelles et technologiques "Ce lycée c'est souvent, aussi une nouvelle chance, car beaucoup d'élèves ne se voyaient pas continuer leur cursus assis pendant des heures derrière un bureau ou un ordinateur" poursuit la directrice. Et c'est justement le cas de Rémi et Loïc, ils ont tous les deux en terminale Bac en mécanique, et c'est les mains dans le moteur que nous les retrouvons. "J'ai trouvé ma passion, depuis tout petit j'adore les voitures et le seul métier qui me correspondait c'est la mécanique, du coup je me suis lancé dans ce lycée", nous apprend Rémi. "Moi, j'ai arrêté le collège à 15 ans, derrière j'ai commencé à travailler puis j'ai trouver ce lycée et je me retrouve ici. J'y apprends beaucoup de choses, théorique et pratique", conclue Loïc.

Les informations :

- le site internet du lycée Jean Moulin

-Les différents CIO (centres d'information et d’orientation)

- Une Journée Porte Ouverte (en croisant les doigts)

 

En vidéos: Thierry Mattei, proviseur du lycée Jean Moulin, Sophie Besson, directrice déléguée aux formations professionnelles et technologiques et Rémi et Loïc deux élèves en terminale Bac.