Temps forts

Temps forts
Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Bilan de l'année scolaire, perspectives pour septembre... Pierre Huguet est l'invité de Maritima

M. Chaix M. Chaix
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Bilan de l'action municipale en termes d'éducation, restauration scolaire, accueil périscolaire, crise du Covid, rentrée de septembre... L'adjoint au maire de Marseille en charge de l'éducation est notre invité sur Maritima

Pierre Huguet vous êtes à la tête de cette délégation éducation depuis maintenant deux ans. Quel premier bilan dressez-vous du chemin parcouru ? Qu'est-ce qui a changé pour l'enfant depuis votre arrivée ?

Ces deux années ont été difficiles, marquées par la présence du Covid-19. Cette période a nécessité une mobilisation générale. Je tiens à remercier les agents qui se sont mobilisés pour que les écoles ne ferment pas et qui ont ainsi assuré la continuité du service public (...) La continuité du service public sous notre municipalité c'est 5 fois moins de cantines fermées. 

500 personnels municipaux ont été recrutés depuis 2020 pour améliorer l'accueil périscolaire et les temps scolaires. Pour autant, il y a encore des parents mécontents qui considèrent que le taux d’encadrement n'est pas suffisant (1 personnel pour 8 enfants). Quels moyens supplémentaires faut-il mettre en place ?

Effectivement, le taux d'encadrement à Marseille est parmi les moins adaptés, il a été décidé par nos prédécesseurs. (...) Bien sûr qu'il faut améliorer ce taux. Mais il ne s'agit pas de simples quotas. Il faut travailler sur la qualité. Notamment sur la pause méridienne. C'est tout l'objet de notre travail avec Marie Batoux.

Justement, la restauration scolaire est un gros chantier pour la municipalité. Vous souhaitez mettre du bio, du local... Comment est-ce qu'on arrive à créer la cantine de demain sans que ce soit trop coûteux pour les parents ?

Je le dis ici, comme j'ai pu le dire en conseil municipal, les tarifs de la cantine pour la rentrée 2022 resteront les mêmes. En revanche tout le travail qu'il nous reste à faire sur la restauration est un travail de longue haleine. La Ville de Marseille est engagée avec la société Sodexo jusqu'en 2025. Notre travail consiste d'abord à vérifier si les engagements de la société sont tenus. Nous travaillons en parallèle à doter la ville d'un véritable service de restauration. C'est ce que nous avons voté en conseil municipal.C'est une question qui est essentielle à Marseille car dans certains quartiers, pour certains enfants, le repas à la cantine est l'unique repas chaud et équilibré de la journée.

Nous sommes en juillet mais la question de la rentrée scolaire se pose déjà... avec des interrogations liées à la crise du Covid-19. Comment la Ville de Marseille se prépare pour septembre en lien avec les enseignants et les parents d'élèves ?

Le protocole sanitaire est celui de l’État et nous ne le connaissons toujours pas.  Nouveau ministre, on espère... nouvelles méthodes. Pour autant la Ville de Marseille se prépare déjà à la rentrée grâce au recrutement. Plus 100 ATSEM ont été recrutées dans les écoles maternelles (...) Nous doublons l'encadrement et l'accompagnement (...) On mise sur un management de proximité et de nouvelles manières de faire.

Ma dernière question sera encore plus dans la projection... Lors de la visite du président le mois dernier, Emmanuel Macron a présenté en détails son école "du futur" expérimentée dans une cinquantaine d'établissements marseillais. On connaît la position mitigée du maire de Marseille Benoit Payan sur la question. Quelle est la votre ?

C'est un projet porté par le gouvernement et avec des retours favorables dans les établissements concernés (...) Si l'école "du futur" veut dire plus de moyens dans les écoles marseillaises, bien sûr c'est un plus. Le point de vigilance c'est qu'il ne faut pas qu'il y ait deux poids deux mesures. Il y a au total 470 écoles marseillaises. Elles doivent aussi bénéficier de moyens.