Temps forts

Istres. Les enfants plantent 1 400 arbres sur un terrain incendié

Les enfants Istréens ont aussi beaucoup appris sur les arbres en général.

1/1

Les enfants Istréens ont aussi beaucoup appris sur les arbres en général.

R. Chape R. Chape
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Du lundi 25 novembre au mardi 10 décembre, la ville d'Istres organise, pour la seconde année consécutive, une grande opération de plantation d'arbres sur un terrain ravagé lors de l'incendie de l'été 2017, à proximité du cimetière des Maurettes.

 L'interview du maire d'Istres François Bernardini.

Durant toute cette opération ce sont pas moins de 1 400 enfants, soit un tiers des effectifs des écoles élémentaires de la ville, qui planteront un arbre. Ils seront auparavant sensibilisés à l'environnement par une information pédagogique spécifique au reboisement et aux conséquences des incendies de forêt, avec l'intervention des bénévoles du CCFF, des agents du service environnement et développement de la ville et du Conseil de Territoire ainsi que les membres d'associations citoyennes

"Nous voulons leur donner conscience qu'ils sont porteurs d'un élément de transformation", explique François Bernardini, le maire d'Istres. "Je crois beaucoup à la force de l'enfant, ma fille m'a par exemple souvent bousculé pour que je mette ma ceinture de sécurité en voiture, et avec cette capacité de transmettre des messages aux parents, cette génération peut de cette manière apporte du meilleur à la notre".

Après le plateau du Deven en novembre 2018, l'opération "à la sainte Catherine plantons un arbre dans nos collines" s’attelle cette année à reboiser 5 parcelles de terrain (soit environ 3 hectares) dans le quartier des Maurettes en y plantant chênes verts, amandiers, arbres de Judée, érables de Montpellier et micocouliers.

Durant une dizaine de jours, les enfants des crèches, des centres de loisirs, des écoles et collèges, des jeunes des lycées, d'Espace Pluriel Jeunes, du Service Civique, mais aussi des membres de plusieurs associations istréennes (CIQ, associations de quartier, chasseurs, associations de jardiniers, l'Esperen, l'Escale Jeunes...) planteront ainsi ces arbres offerts à la ville par le Rotary, le Lions Club d'Istres, l'Office de tourisme, et pour 50 d'entre eux par Madame Biet, une habitante "écoresponsable" du quartier de la Prédina.

Regardez l'interview de François Bernardini, le maire d'Istres.

(Interview et images : Rémy Reponty pour Maritima médias.)