Temps forts

Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Vitrolles. Deux nouveaux moteurs pour le projet Cap Horizon

La signature protocolaire d'attribution des lots se tenait hier à Vitrolles.

1/1

La signature protocolaire d'attribution des lots se tenait hier à Vitrolles.

R. Chape R. Chape
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Nexity Ywood et Gitem-Gitram Groupe se sont vus attribuer hier à Vitrolles 2 des 3 lots disponibles dans la zone de Couperigne. Ils vont y réaliser 15 000 m2 d'ensembles immobiliers destinés à accueillir des entreprises. Le projet Cap Horizon est lancé !

 L'interview de Loïc Gachon, maire de Vitrolles.
 L'interview de Stéphane Bouquet, directeur de Nexity Ywood.
"C'est l'amorce du projet Cap Horizon", explique le maire de Vitrolles Loïc Gachon. "Ces deux premiers lots montrent que nos hypothèses économiques sur le foncier et les entreprises ciblées sont justes". Car si Nexity Ywood et Gitem-Gitram Groupe viennent y construire 15 000 m2 de bureaux et de bâtiments industriels, c'est qu'ils vont les remplir... "On y croit pleinement", lance Stéphane Bouquet, le directeur de Nexity Ywood. "Les prospects répondent présents, le marché économique est à nos côtés, les élus ont eu raison d'y croire très tôt, et on va continuer à les accompagner pleinement, également sur les prochains lots". Car à terme, Cap Horizon devrait s'étendre sur 60 hectares et offrir 4000 nouveaux emplois, en proposant aux entreprises tous les services nécessaires à leur bon développement. "L'économie, ça bouge, ça change, les besoins des entrepreneurs évoluent", reprend Loïc Gachon. "Et pour pouvoir y répondre, dans un endroit qui est extrêmement bien placé, il faut innover. Vitrolles commençait à vieillir en terme d'offre économique, et c'est notre responsabilité de la renouveler". Situé au carrefour de l'A7 et de l'A55, à proximité de l'aéroport et de la gare TGV, Cap Horizon offre déjà une accessibilité et une capacité de rayonnement sur le territoire hors du commun. Pour le reste, ses deux nouveaux occupants s'en chargent... "Le fait que nous proposions un bâtiment bois a été déterminant dans l'approche RSE* de nos prospects, le fait de s'installer dans un bâtiment bas-carbonne leur fait bénéficier d'une image vertueuse, orientée sur le développement durable", poursuit Stéphane Bouquet. "Nos bureaux vont accueillir des sièges sociaux internationaux, nationaux et régionaux, mais aussi des bureaux d'études locaux et des startups, car nous souhaitons faire labelliser cette opération Métropole French Tech". Autre avantage du bois : sa rapidité de construction. Les travaux pourraient ainsi commencer début 2017, et les livraisons s'effectuer début 2018.

En vidéos, regardez les interviews du maire de Vitrolles Loïc Gachon, et de Stéphane Bouquet, directeur de Nexity Ywood. (Images de Fabienne Verpalen)

(*) Responsabilité sociétale des entreprises