Temps forts

Temps forts
Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

La Région Sud suspend sa cotisation au parc naturel de Camargue

La Région Sud suspend sa cotisation au parc naturel de Camargue

1/1

La Région Sud suspend sa cotisation au parc naturel de Camargue

R. Khayat R. Khayat
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

C'est une décision symbolique que vient de prendre la Région Sud. Elle suspend provisoirement sa cotisation annuelle au Parc Naturel Régional de Camargue. Une cotisation de 874 000 euros, essentielle au bon fonctionnement du lieu.

Contrairement aux apparences, cette sanction financière n'a pas pour objectif d'enterrer le Parc Naturel Régional (PNR) de Camargue. Au contraire : la Région Sud espère ainsi le sauver. 

Renaud Muselier, son président, souhaite ainsi faire réagir la direction du parc, pointée du doigt à de nombreuses reprises.

"Une situation d'extrême urgence"

Les alertes ont débuté en 2020, avec plusieurs remontées du personnel. S'en est suivie un an plus tard d'une enquête de l'inspection générale, qui a révélé "une situation d'extrême urgence".

Elle dénonçait, entre autres, des statuts illégaux au sein du syndicat mixte, une gestion financière peu rigoureuse et une politique de ressources humaines chaotique.

Une seconde enquête, centrée sur ces fameuses conditions de travail, évoquait quant à elle une ambiance délétère, des arrêts maladie en cascade et des démissions toujours plus nombreuses.

Un risque majeur pour le parc

Selon la Région, cette situation perdure et risque d'entraîner la perte du label "Parc Naturel Régional". Une conséquence qui entacherait durablement l'image du plus ancien parc de la région, accessoirement plus grande zone humide d'Europe.

La suspension de cette cotisation annuelle apparaît donc comme un ultimatum de la part de la Région : un ultimatum de 874 000 euros par an, soit 40% du budget du parc. "Tant que la situation ne sera pas assainie, tant qu’une orientation claire ne sera pas donnée à ce parc, avec des missions précises, des ambitions à relever, et un personnel motivé, la Région suspendra le versement de sa cotisation pour 2022", conclut la collectivité.