Temps forts

Temps forts
Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Pays de Martigues. Un Challenge Mikado pour créer son entreprise

Le pôle eutrepreneurial Mikado est accessible sans rendez-vous.

1/1

Le pôle eutrepreneurial Mikado est accessible sans rendez-vous.

R. Chape R. Chape
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Conforté par de belles réussites, le Pôle entrepreneurial innove encore pour accompagner toujours plus de projets.

« L'idée de ce Challenge c'est de donner encore plus de visibilité à l'offre de services proposée par nos partenaires en termes d'accompagnement à la création d'entreprise, résume Colette Daugeard, chargée de mission au pôle entrepreneurial Mikado. Beaucoup de personnes se lancent encore dans la création d'entreprise sans se faire accompagner par des professionnels, ce qui diminuent grandement leurs chances de réussite. C’est dommage car nous avons un lieu dédié, qui concentre toutes les formes d’aide et facilite l'orientation des publics. »

Les rencontres organisées récemment dans le cadre de son deuxième anniversaire l’ont une nouvelle fois démontré, avec les témoignages reconnaissants de nouveaux entrepreneurs. « On a construit une communauté opérante, capable de faire réussir toute une diversité de propositions, confirme Florian Salazar-Martin, conseiller communautaire délégué à l'économie du territoire. Cela prouve que les énergies qui se distinguent de notre tradition industrielle peuvent aboutir et donner d’autres couleurs à notre environnement économique. C’est important car ça envoie un message de confiance à tous ceux qui ont des idées et qui s’interrogent quant à leur devenir ; ils savent qu’ici ils peuvent les partager et être accompagnés ».

A l’image de Souad Harchaoui, créatrice de mode à Martigues, spécialisée dans le tricot. « J’ai fait le pas de venir au Mikado, de rencontrer tous ces gens qui m’ont aidé et mon rêve est en train de devenir réalité, confie-t-elle. Je conçois des vêtements en laine uniques et tendance, avec des couleurs vives. La prochaine étape c’est de proposer directement mes modèles aux magasins martégaux pour qu’ils puissent les vendre ». Un exemple de succès parmi d’autres qui doit encourager les porteurs de projets à suivre le même itinéraire, et ce premier Challenge apparait comme l’occasion idéale de se lancer dans l’aventure.

« Il est ouvert à tous les domaines d’activité, quels qu’ils soient, reprend Colette Daugeard. Nous savons qu’il y a plein de gens qui ont des idées formidables et qui n’osent pas forcément les mettre en application, ou alors seulement à très petite échelle. Nous sommes là pour leur donner l’opportunité de les développer plus largement car elles sont souvent pertinentes et répondent à de vrais besoins ». A noter que tous les participants, gagnants ou non, pourront bénéficier des différents dispositifs d’accompagnement du pôle Mikado. 

 

Comment participer

Seules trois conditions à remplir suffisent pour participer au premier Challenge Mikado : il faut être majeur, ne pas être immatriculé, et vouloir s’installer dans l’une des trois communes du Pays de Martigues. 

L’appel à projet a été lancé le 19 avril pour permettre aux porteurs de projets de création d’entreprise de candidater, et il prendra fin le 8 mai.

Parmi les candidatures reçues, seules 10 seront sélectionnées pour participer à la demi-finale, mais tous ceux qui ne sont pas retenus seront orientés vers le réseau de partenaires du pôle Mikado et pourront tout de même bénéficier d'accompagnements.

Les demi-finalistes devront ensuite réaliser une vidéo de présentation de leur projet qui sera publiée sur les réseaux sociaux, afin que le public puisse voter pour celui qu'il trouve le plus intéressant. En parallèle tous seront reçus par les organisateurs pour une évaluation, qui sera combinée aux résultats des votes dans le but de qualifier cinq finalistes.

Ces derniers participeront à la Journée du Challenge, organisée le 16 juin, lors de laquelle ils devront travailler en équipe multi-compétences pour définir toutes les facettes de leur projet et le structurer (comptabilité, financement, communication, stratégie marketing, etc.). Une présentation face au jury permettra enfin de désigner trois gagnants.

A la clef, des dotations et des prestations de services pour les dirigeants, leur permettant de renforcer leurs compétences, leur autonomie, et d'adhérer à des associations d'entreprises pour impulser une dynamique autour de leur activité et la développer.