Temps forts

Volotea ouvre une base à l'aéroport Marseille Provence

Voleta vient d'ouvrir une base à Marseille

1/1

Voleta vient d'ouvrir une base à Marseille

G. Saucerotte G. Saucerotte
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Après Air France, la compagnie espagnole sera la deuxième plus importante au sein de l'aéroport Marseille Provence

 Philippe Bernand, président du directoire de l'aéroport Marseille Provence
 Carlos Muñoz, PDG et fondateur de Volotea
Face aux bons résultats et à l'accueil reçu, la compagnie espagnole a  décidé d'ouvrir une base à Marseille. Deux avions y seront postés et une soixantaine de postes vont être créés. après Air France, Volotea sera ainsi la deuxième plus grande compagnie basé à l'aéroport Marseille Provence. 19 destinations sont proposées -, dont 10 exclusives et 9 nouvelles, mais aucune capitale ... S'offrent donc aux passagers Biarritz, Mykonos, Santorin ou encore Palma de Majorque, des villes qui n'étaient jusqu'alors pas desservies directement depuis Marseille. En y installant sa base, la compagnie présente depuis 2014, a fait un pari osé : "l'ouverture de cette base nous a coûté entre 15 et 20 millions d'euros, estime Carlos Muñoz, le PDG de Volotea. Nos ambitions seraient d'atteindre les 25 millions d'euros de chiffre d'affaires."

Des créations d'emploi
L'implantation de la compagnie n'est pas sans conséquences pour l'emploi local puisque 60 emplois directs seront créés. Deux avions seront également postés sur la tarmac afin d'augmenter les fréquences des lignes. Pour l'aéroport qui, rappelons-le, est le 4ème régional en terme de trafic de passagers, cette nouvelle base est une aubaine. L'année dernière, 9 millions de personnes ont été accueillis. Dans le cadre de son plan stratégique "Cap 2025", l'aéroport souhaite atteindre les 11 millions de passagers. "En proposant de novelles lignes et en renforçant les fréquences de vol sur de nombreuses destinations, Volotea contribue activement à la densification du réseau de desserte européenne souhaité par notre clientèle loisir et business", estime Philippe Bernand, président du directoire de l'aéroport de Marseille Provence.