Temps forts

Martigues: les campings dans les starting-blocks

Martigues: les campings dans les starting-blocks

1/1

Martigues: les campings dans les starting-blocks

U. Téchené U. Téchené
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Si les campings de la Côte Bleue, comme tous les autres en France, se préparaient doucement à une réouverture, ils ont accéléré leur processus suite aux dernières annonces gouvernementales jeudi dernier. Car les touristes réservent !

 Nadine Gonzalez pour le camping Le Mas
 Frédérique Cavalier pour le camping Marius

Dans les campings de La Couronne, à Martigues, le calme règne encore à l'extérieur contrairement à d'habitude. Alors que la plupart étaient prêts à une réouverture fin mars pour le weekend de Pâques, leur début de saison a avorté en même temps que les restaurants, bars, hôtels... tous dans l'attente d'annonces gouvernementales positives pour leur secteur

 

Si les téléphones pour les réservations avaient commencé à frémir après la promesse faite aux Français de pouvoir partir en vacances cet été, ils sont maintenant en pleine effervescence suite aux dernières annonces du gouvernement jeudi. La suppression de la règle des 100 kilomètres et la réouverture des frontières européennes à court terme a persuadé les touristes français et européens qu'ils pouvaient vraiment venir passer leurs vacances au soleil. Tous les établissements de La Couronne n'ouvriront pas automatiquement le 2 juin, mais la plupart sont dans les starting-blocks : « On est ravi, raconte Nadine Gonzalez, une des responsables au camping Le Mas, et on est prêt car on avait déjà travaillé en amont dans l'attente de cette réouverture. Masques pour les employés, distanciation à l’accueil, désinfection des douches et toilettes, le protocole sanitaire est en place. Les clients nous demandent quand même s'ils pourront passer leurs vacances comme d'habitude sans contraintes..., là c'est plus difficile pour nous de répondre exactement pour juillet et août mais on espère que oui ».

Une inquiétude partagée par plusieurs campings en attente de directives claires tout autant que de protocoles sanitaires finalisés. « Faudra-t-il aller à la plage en courant sans pouvoir se poser sur sa serviette ? On parle de vacances quand même, fait remarquer Frédérique Cavalier, responsable du camping Marius, si les touristes viennent ici c'est pour la plage, pas pour faire du parapente ! Ici nous sommes dans une station balnéaire de tourisme, on ne peut pas vouloir une reprise économique d'un côté sans tout ouvrir de l'autre, il nous faut des directives claires, ne serait-ce que pour informer correctement nos clients ».

Après quasiment 3 mois économiquement perdu, l'espoir est là avec les touristes qui réservent mais tout n'est pas gagné. Enfin, pour compenser un tant soit peu le manque à gagner de ce printemps, les campings projettent déjà de prolonger la fin de saison afin d'englober le weekend de la Toussaint début novembre.

En vidéo Nadine Gonzalez pour le camping Le Mas et en audio Frédérique Cavalier pour le camping Marius.