Temps forts

Martigues: le contournement autoroutier en danger ?

G. Saucerotte G. Saucerotte
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Les travaux du contournement autoroutier de Martigues - Port de Bouc devaient démarrer d'ici quelques jours, mais il semblerait que les services de l'État viennent d'y mettre un sacré coup de frein. Les élus du territoire sont en colère.

Gaby Charroux le premier ! Le président du conseil de territoire l'a d'ailleurs fait clairement savoir lors du conseil de territoire qui s'est réuni mercredi 27. En début de séance, le président a annoncé que " les travaux auraient subitement glissé du calendrier [...] Selon les services compétents de l'État il y aurait des difficultés financières. C'est une vraie inquiétude. Nous allons donc aller chercher des informations précises. On va demander, on va faire pression pour montrer que l'on tient à ce projet." Gaby Charroux a d'ores et déjà fait parvenir un courrier au préfet et la présidente de la Métropole, Martine Vassal, est intervenue auprès du Ministère. Si le contournement s'avérait annulé, les élus locaux se disent près à durcir le ton. "Les mesures traditionnelles de manifestations s'imposeront, poursuit le président. Lettres, pétitions, blocages, avec les populations de Martigues et Port-de-Bouc nous sommes déterminés à obtenir ce contournement.

Les conséquences d'une potentielle annulation

Sans lui, c'est aussi tout un pan de l'économie et des projets annexes qui seraient mis à mal. "Il faut savoir que la zone industrialo-portuaire de Fos est la seule d'Europe à ne pas être desservie par une autoroute, rappelle Gaby Charroux. Sans compter les pollutions en nous genres que subissent les milliers d'habitants en bordure de la RN 568. Cette voie, qui coupe une partie de Martigues en deux et toute la commune de Port-de-Bouc, est empruntée par près de 80 000 véhicules par jour." Sans compter que les deux communes ambitionnaient une toute autre destinée pour cette nationale. La requalifier en boulevard urbain dans un premier temps, puis y développer l'aménagement économique et le logement. 

Rappel du projet

Il s'agit de créer une deux fois deux voies de 7,7 km pour améliorer la desserte du port de Fos et garantir la sécurité et le cadre de vie des riverains de l'A55. Montant des travaux: 145 millions d'euros. Ce contournement permettra à la circulation de ne pas traverser des quartiers entiers de Martigues et de Port-de-Bouc. Pour des raisons de nuisances sonores, la circulation y sera limitée à 90km/h. Et des écrans acoustiques seront construits au niveau des points noirs. C'est le cas des Gardians à Croix-Sainte qui auront deux murs anti-bruit. Tout le long du tracé de ce contournement le niveau sonore ne devra pas dépasser les 65 décibels, contre 70 à 75 décibels aujourd'hui, au bord de la RN568. La mise en service espérée du contournement devait être pour 2024 ou 2025.

 

Ecoutez Gaby Charroux, le président du conseil de territoire du Pays de Martigues.