Temps forts

Le Port de Marseille-Fos désormais lié à la Chine

Un accord signé entre le Port de Marseille et celui de Shanghai

1/1

Un accord signé entre le Port de Marseille et celui de Shanghai

N. GRIZARD N. GRIZARD
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Un accord entre le Port de Marseille-Fos et celui de Shanghai a été signé ce jeudi matin. Cet accord confirme l'intérêt des investisseurs chinois pour le Port de Marseille. C'est également une porte d'entrée pour rejoindre les Routes de la Soie.

 Christine Cabau-Woehrel, directrice du Port de Marseille-Fos
 Jean-Claude Gaudin, maire de Marseille
 Jean-Pierre Raffarin, ancien Premier Ministre et représentant du gouvernement pour la Chine
 Martine Vassal, Présidente du Département des Bouches-du-Rhône
"Marseille a de nombreux atouts". L'événement s'est déroulé sous le haut patronage de Jean-Pierre Raffarin, ancien Premier Ministre et représentant spécial du gouvernement pour la Chine. "Le port est très motivé", a-t-il déclaré à l'issue des tables rondes organisées avec les entreprises chinoises. "La coopération avec la Chine doit être une coopération concrète. Ici il y a de beaux exemples de coopération entre la Chine et la France. Marseille a une position géopolitique très importante. Elle est au coeur de cet angle droit de l'Eurasie, véhicule horizontal, et de l'Eurafrique, véhicule vertical. Dans cette logique, Marseille a de nombreux atouts" a-t-il déclaré.
Pour que Marseille prospère, la Région, la Métropole, le Département et la ville ne font qu'un pour inciter les investisseurs à venir dans la cité phocéenne. L'exemple tout trouvé est celui de l'usine européenne du Chinois Quechen qui a choisi Fos-sur-Mer comme site d'investissement idéal pour son projet de construction d'une plateforme combinée. Cet investissement va permettre la création de 130 emplois directs sur notre territoire. Autre exemple, celui du géant de e-commerce Alibaba. Prochainement, une plateforme logistique va voir le jour entre Fos et Port-Saint-Louis. "Nous avons de plus en plus d'entreprises qui viennent et qui s'installent" a avoué Martine Vassal, la Présidente du département des Bouches-du-Rhône. "La Route de la Soie c'est à la fois le maritime, à la fois le terrestre mais c'est surtout la mise en avant d'un territoire qui mérite vraiment que l'on s'y penche" a-t-elle rajouté.
L'objectif de cet accord est finalement que les équipes du Port de Marseille-Fos travaillent mains dans la main avec celles du Port de Shanghai. Certaines thématiques sont prioritaires, c'est le cas de la réduction des impactes environnementaux, des innovations technologiques mais également la mise en place de nouvelles routes maritimes innovantes. "C'est un accord de projet" a annoncé la directrice du Grand Port Maritime de Marseille. "On a identifié des thèmes et on va travailler ensemble pour partager nos expertises sur ces thèmes-là. Ce n'est que le début. On signe l'accord et maintenant on va travailler" a-t-elle rajouté.
Cet accord n'est donc que le début d'un grand partenariat avec la Chine et ne fait que conforter la place du Port de Marseille-Fos au sein de l'Europe et du Monde.