Temps forts

Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

2020 : Une année noire pour le port de Marseille-Fos

2020 : Une année noire pour le port de Marseille-Fos

1/1

2020 : Une année noire pour le port de Marseille-Fos

L. Lachau L. Lachau
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Pour la première fois depuis 2013, le bilan économique du port de Marseille-Fos a été négatif l'année dernière. La crise engendrée par le Covid-19 a plombé le chiffre d'affaires, mettant fin à six ans de croissance. Même si les dirigeants se veulent rassurants le constat reste incertain.

La crise engendrée par le Covid-19 a plombé le chiffre d'affaires (-14%) du port de Marseille-Fos, mettant fin à six ans de croissance, mais les dirigeants estiment que le premier port français a tenu le cap dans la tempête. À cela s'ajoute une baisse du trafic de marchandises. Comparée à 2019, une baisse de 12,7% a été enregistrée. Pourtant, du côté de la direction, la confiance reste de mise. Hervé Martel, directeur général du port Marseille-Fos ne semble pas inquiet : " Le chiffre d'affaires et le trafic de marchandises ont baissé moins que ce que nous avions anticipé. En revanche, l'activité des voyageurs ne s'est pas redressée et la croisière, qui s'est complètement arrêtée pendant le premier confinement, n'a pas repris." Un sentiment partagé par Elisabeth Ayrault, présidente du conseil de surveillance : " Un chiffre extrêmement raisonnable qui nous permet de garder la position de leader français." Mais le pire pour le port reste l'effondrement de 76% du trafic passagers avec une année difficile pour les croisières. Moins de 100 000 croisiéristes ont transité par Marseille, contre 2 millions il y a deux ans. À l'entame de 2021, les perspectives ne sont guères plus optimistes. 16 000 emplois sont menacés au niveau régional estime la direction.

Des investissements pour rebondir

Dès le premier confinement, le port de Marseille Fos a immédiatement réagi avec le maintien de ses investissements. En effet, après des années de croissance consécutives, le port de Marseille Fos a investi 51 millions d'euros. Plus de 350 opérations ont été réalisées parmi lesquelles : le démarrage de la future gare maritime internationale du Cap Janet, la finalisation de l'agrandissement des quais conteneurs offrant un nouveau poste à quai de forte capacité , ou encore la poursuite des travaux de réaménagement des dessertes ferroviaires à Fos. 27 millions d'euros ont été dépensés dans la redynamisation industrielle afin de diminuer l'impact environnemental. Cela s'est traduit par l'installation de centrales photovoltaïques ou la connexion électrique des navires à quai. Le port est également prêt à ravitailler les porte-conteneurs de la CGA CGM au gaz naturel. 24 millions d'euros seront prévus pour l'aménagement de bâtiments, de quais et nouveaux réseaux. Enfin, le port de Marseille-Fos compte assurer sa transition numérique avec l'installation de câbles sous-marins et l'ouverture d'un quatrième data center (centre de données, ou centre informatique regroupant des équipements du système d'information d'une ou plusieurs entreprises).