Temps forts

Temps forts
Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Cannabis version CBD : commerçants et agriculteurs stoppés net

Cannabis version CBD : commerçants et agriculteurs stoppés net

1/1

Cannabis version CBD : commerçants et agriculteurs stoppés net

U. Téchené U. Téchené
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

La colère monte chez les commerçants et les producteurs de CBD après un arrêté d'interdiction pris le 31 décembre. A Istres et Saint-Mitre, producteurs et vendeurs sont très inquiets pour leur avenir professionnel.

 Dorian Mosca, producteur de chanvre
 Thomas Ley, président et cofondateur French Hemp Factory

Très mauvaise surprise en fin d'année pour les commerçants, agriculteurs et usagers de CBD : le 31 décembre dans le Journal Officiel est apparu (à nouveau) un arrêté gouvernemental interdisant purement et simplement la vente de ce cannabis non psychotrope sous la forme brute, c'est à dire les fleurs et les feuilles non transformées.

Des pourparlers existaient avec les syndicats du secteur mais cette décision avec la date d'application a pris tout le monde de cours, la France s'inscrivant à contre-courant d'une grande partie de ses voisins européens, Allemagne et Italie en tête. Si cette mesure persiste, la France est potentiellement en infraction avec les directives européennes et pourrait payer des amendes à l'U.E. .

Il faut rappeler que les arrêtés pris ces dernières années contre ce produit aux vertus relaxantes ont tous été retoqués. Dans l'attente des recours engagés auprès du Conseil d'Etat et du Conseil Constitutionnel contre cette nouvelle offensive gouvernementale - décisions qui doivent tomber incessamment sous peu -, c'est la catastrophe pour les agriculteurs de ce secteur tandis que pour les commerces spécialisés, c'est une perte de chiffre d'affaire qui évolue entre 50 et 70%. Près de 10.000 bureaux de tabac et 2.000 magasins sont concernés par cette mesure en France.

En vidéo Thomas Ley, président cofondateur des magasins French Hemp Factory, au nombre de 7 dans le département.

Dorian Mosca, habitant de Saint-Mitre-les-remparts et producteur de chanvre.