Temps forts

Temps forts
Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Liaison Fos/Salon: l'Etat donne son aval

Liaison Fos/Salon: l'Etat donne son aval

1/1

Liaison Fos/Salon: l'Etat donne son aval

G. Saucerotte G. Saucerotte
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Dans une décision publiée au journal officiel, l'Etat a validé le projet de liaison entre la zone portuaire de Fos-sur-Mer et l'A54 à Salon de Provence. Sur le passage, Istres en tirera les bénéfices

Le projet était simple: aménager une route ou une autoroute d'environ 25 km entre la zone portuaire de Fos-sur-Mer et l'A54 au niveau de Salon de Provence. Après plusieurs mois de débat public, l'Etat a donné son feu vert pour le lancement du projet. Il s'agira alors d'une route express (sauf la partie entre l'A54 et le carrefour de la Toupiguières qui sera considérée comme autoroute) essentiellement construite à partir des infrastructures existantes. La RN569 sera ainsi réaménagée en 2x2 voies avec échangeurs, pistes cyclables et voie dédiée aux bus à haut niveaux de service. La vitesse retenue sur cette future route sera de 90km/h, et 70 à proximité des zones urbanisées.

Parmi les raisons qui ont conduit l'Etat à donner son aval, il faut retenir essentiellement celle du développement économique des communes touchées par le projet. "Cette route améliorera la liaison entre Fos, Istres, Miramas, Grans et Salon, peut-on lire dans la décision. Elle permettra également d'accroître la compétitivité du Grand Port Maritime de Marseille, de fluidifier la circulation entre Fos et Salon et de développer l'intermodalité." Concernant ce dernier point, en effet, l'Etat dans sa décision rappelle qu'il se "montrera facilitateur des projets contribuant au développement du report modal du transport de marchandises, notamment via le mode ferroviaire." En d'autres termes, l'Etat confirme son soutien au projet de modernisation de la gare de triage de Miramas. 

Quant à la commune d'Istres, elle sera aussi la grande gagnante de cette liaison. "La session actuelle est très compliquée aux heures de pointe, rappelle François Bernardini, le maire. Il faut noter qu'elle dessert la base aérienne et ses 5000 personnes en résidence permanente. Il faut ajouter, celles et ceux qui se rendent vers Fos et les automobilistes qui effectuent des trajets interne à la commune." Au final, les embouteillages et les ralentissements sur la RN 569 sont coutumiers! Ils ne devraient être bientôt plus qu'une mauvais souvenir puisque la fin des travaux est prévue pour 2023. Après cette date, la municipalité pourra envisager plus sereinement son essor. "Nous avons des perspectives à brèves échéances, conclut le maire. Il y a le renforcement de la base avec des activités supplémentaires, mais aussi la montée en puissance du pôle aéronautique. Nous avons aussi un projet  de création d'un éco-quartier avec ses logements et équipements publics et le démarrage de la zone commerciale sur la partie centrale. Sans cette liaison, tous ces éléments concouraient à compliquer davantage la situation. L'Etat a compris l'intérêt et les enjeux de cette liaison à tel point qu'il a confié la maitrîse de l'ouvrage à la Métropole."