Temps forts

Temps forts
Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Istres augmente ses impôts locaux "pour de meilleurs services publics"

Istres augmente ses impôts locaux

1/1

Istres augmente ses impôts locaux "pour de meilleurs services publics"

G. Saucerotte G. Saucerotte
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Lors du conseil municipal, la ville d'Istres a voté son budget pour l'année 2021. Elle devrait investir 23 millions d'euros dans des projets structurants. Parallèlement, une hausse d'1.9% des impôts a été votée.

Avec un budget de près de 142 millions d'euros, la ville d'Istres a voté ses grandes orientations pour l'année 2021. 23 millions d'euros seront ainsi destinés à de l'investissement comme l'acquisition du bowling de la grande pyramide ou la construction d'une naturothèque. Un budget qui n'a pas fait l'unanimité.

Pour Robin Pretot du groupe Istres Audacieuse : "On va avoir recours à une augmentation d'impôts pour combler des difficultés financières. Mais cela ne nous empêche pas d'avoir recours à l'emprunt. On n'a pas posé la première pierre du théâtre de l'Olivier que, déjà, nous devons de l'argent. Malgré une masse salariale importante à Istres, cela ne vous empêche pas de donner la gestion de deux crèches au secteur privé. On augmente les impôts, on continue d'avoir un service public fort, mais on privatise des crèches et parallèlement on rend public des activités de loisirs. C'est incohérent."

"Quand on fait des choses cela vous heurte, lui répond François Bernardini. Une politique se mène de manière complète, globale et cohérente. On a su établir une confiance avec la Métropole, la Région et on arrive à avoir des projets qui se structurent." A noter qu'aux 23 millions d'euros municipaux, la Métropole investira à Istres environ 12 millions d'euros. 

Concernant l'augmentation des impôts, elle sera d'1.9% sur le foncier bâti, soit environ 5 euros par mois pour les propriétaires. Là aussi, l'opposition a voté contre. "Cela représentera 880 000 euros supplémentaires pour la commune, explique François Bernardini. En face, il y aura 35 millions d'euros d'investissement. Le rapport est largement avantageux pour les Istréens."