Temps forts

Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Commerce à Istres : l'esprit d'équipe a repoussé la Covid

Commerce à Istres : l'esprit d'équipe a repoussé la Covid

1/1

Commerce à Istres : l'esprit d'équipe a repoussé la Covid

M. Montagne M. Montagne
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

En mars dernier, les commerçants observaient les nuages s'amonceler au dessus de leurs établissements et redoutaient d'être emportés par la tempête. A Istres, un effort collectif leur a évité le passage des gouttes aux larmes et à l'heure du bilan, c'est même le sourire qui l'emporte.

 L'interview de Suzelle Ayot, adjointe au maire en charge du commerce et de l'artisanat
 Olga Crepet, directrice du commerce à Istres
 Natacha Fortin, restauratrice et responsable de l'association des Boutiques d'Istres

D'abord un confinement qui a signé l'arrêt de la plupart des activités humaines, puis un déconfinement qui a surtout révélé un sentiment d'anxiété général et enfin, une incapacité collective à décrypter l'avenir même proche : dans ce contexte maussade, le commerce n'en menait pas large.
A Istres, pour éviter de sombrer dans cette morosité ambiante, commerçants et municipalité se sont retroussé les manches, rebellés contre le fatalisme, convertis en équipage qui rame dans une même direction et ont ainsi évité le naufrage annoncé. 
Pour tous, au printemps, l'été qui s'annonçait était en effet celui de tous les dangers : on se doutait que le tourisme venu de l'étranger était compromis ; en plein confinement, on imaginait bien que les manifestations qui donnaient lieu a de grands rassemblements allaient poser problème et, comme le commerce dans notre région est étroitement imbriqué au tourisme, même les plus optimistes imaginaient difficilement des affaires florissantes. 
Heureusement, le gros travail effectué pour sauver, avec succès, la saison touristique, a eu des répercussions directes sur l'économie locale. 
Toutefois, si les commerçants et artisans ont par ailleurs bénéficié de la logistique municipale - accompagnement technique de la ville au sujet des différentes aides auxquelles ils avaient droit, notamment auprès de la région, de l'Etat, de la CCI et d'Istres Ouest Provence - ils sont loin d'être restés passifs, ils ont ainsi pris l'initiative de créer des manifestations complémentaires de celles organisées par l'Office de tourisme et la Direction des événements.
De même, cette "ambiance virale" a été l'occasion pour certains de se convertir - enfin - au numérique, etc... (à ce sujet, écouter l'interview-vidéo de Suzelle Ayot, adjointe au commerce et à l'artisanat).
Par ailleurs, preuve de la confiance des créateurs d'entreprises envers ce territoire, les porteurs de projet qui, avant le confinement, avaient manifesté leur intérêt à s'implanter à Istres, ne se sont pas défilés au plus fort de la crise sanitaire.
Au contraire, la Direction du commerce a eu l'agréable surprise d'être contactée par de nouveaux créateurs (les précisions dans l'interview-vidéo d'Olga Crepet, directrice du commerce à Istres).
Et, loin d'être anecdotique, la création de bons cadeaux, grâce à une subvention municipale conséquente, a permis - et permet jusqu'en décembre encore - de booster la consommation dans la plupart des commerces istréens (les explications de Natacha Fortin, restauratrice et responsable de l'association des Boutiques d'Istres qui rassemble 170 commerçants et artisans)