Temps forts

Fos-sur-Mer. Jupiter 1000 ira plein gaz vers la transition énergétique

Le demonstrateur technologique Jupiter 1000 ira plein gaz vers la transition énergétique.

1/7

Le demonstrateur technologique Jupiter 1000 ira plein gaz vers la transition énergétique.

Le demonstrateur technologique Jupiter 1000 ira plein gaz vers la transition énergétique.

2/7

Le demonstrateur technologique Jupiter 1000 ira plein gaz vers la transition énergétique.

Le demonstrateur technologique Jupiter 1000 ira plein gaz vers la transition énergétique.

3/7

Le demonstrateur technologique Jupiter 1000 ira plein gaz vers la transition énergétique.

Le demonstrateur technologique Jupiter 1000 ira plein gaz vers la transition énergétique.

4/7

Le demonstrateur technologique Jupiter 1000 ira plein gaz vers la transition énergétique.

Le demonstrateur technologique Jupiter 1000 ira plein gaz vers la transition énergétique.

5/7

Le demonstrateur technologique Jupiter 1000 ira plein gaz vers la transition énergétique.

Le demonstrateur technologique Jupiter 1000 ira plein gaz vers la transition énergétique.

6/7

Le demonstrateur technologique Jupiter 1000 ira plein gaz vers la transition énergétique.

Le demonstrateur technologique Jupiter 1000 ira plein gaz vers la transition énergétique.

7/7

Le demonstrateur technologique Jupiter 1000 ira plein gaz vers la transition énergétique.

R. Reponty R. Reponty
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Une nouvelle technologie se met en place sur la plateforme Innovex pour optimiser les productions d'électricité éolienne ou solaire et entrer de plein pied dans la transition énergétique.

 Thierry Trouvé, directeur général de GRT Gaz.
 Syvain Pichon, Responsable des projets transition énergétique du port de Marseille Fos.
Pour la pose de la première pierre de Jupiter 1000 à Fos-sur-Mer, un projet unique en France de Power to Gas, tout le gratin de l'électricité verte, du gaz et des réseaux était présent. Le procédé Power to Gas permet de convertir en gaz des volumes importants d'électricité d'origine renouvelable non utilisée comme par exemple l'électricité des éoliennes de Fos-sur-Mer. Jupiter 1000 va explorer une solution d'avenir pour le stockage d'énergie. «  Par moment le vent souffle et il n'y pas assez de consommation, et on ne sait pas quoi faire de l'électricité, explique Thierry Trouvé, le directeur général de GRT Gaz, donc l'idée c'est, grâce à Jupiter 1000, de transformer l'électricité en gaz et on peut ainsi la stocker et ensuite quand le vent ne souffle pas, on peut refaire, à partir du gaz, de l'électricité ».

Concrètement, les installations éoliennes et solaires produisent aujourd’hui de l’électricité, mais pas toujours quand les consommateurs en ont besoin. Le Power to Gas utilise l’électricité renouvelable en surplus pour produire de l’hydrogène par électrolyse de l’eau. L’hydrogène peut ensuite être combiné, par un processus de méthanation, à du dioxyde de carbone, le fameux CO2 du réchauffement climatique, pour obtenir du méthane de synthèse dont les propriétés sont identiques à celles du gaz naturel. L’hydrogène ou le méthane de synthèse ainsi produits et neutres en carbone, peuvent être ensuite injectés dans le réseau de transport de gaz. La méthanation permet de recycler du CO2 préalablement capté au sein des fumées industrielles de la zone industrialoportuaire de Fos-sur-Mer. « Donc, on a effectivement une économie circulaire, c'est une manière de récupérer ce CO2 ( gaz carbonique ) qui, sinon, est un déchet », conclut Thierry Trouvé.

Ce projet pilote Jupiter 1000, conçu pour optimiser l'énergie électrique des éoliennes comme celle venant des centrales solaires devrait ouvrir des perspectives très encourageantes pour une véritable transition énergétique. Estimé à 30 millions d'euros, il sera financé par GRT Gaz et ses partenaires. l'État doit participer à hauteur de 30 %. Construction et mise en service de l’installation prévues l'an prochain. Exploitation, essais et analyse des premiers résultats annoncés pour 2019.

En vidéo : Thierry Trouvé, le directeur général de GRT Gaz et Sylvain Pichon, le responsable des projets transition énergétique du port de Marseille Fos.

( Interviews, images et montage : Rémy Reponty pour Maritima médias. Images additionnelles : GRT Gaz. )