Temps forts

Une nouvelle campagne d'essais pour les convois ITER

Une nouvelle campagne d'essais pour les convois ITER

1/1

Une nouvelle campagne d'essais pour les convois ITER

D. Cismondo D. Cismondo
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

A l'automne prochain, les premiers convois pour transporter les pièces du futur réacteur expérimental thermonucléaire ITER vont transiter par notre région. Une nouvelle campagne de tests va avoir lieu fin mars-début avril.

En septembre dernier, une première campagne de tests a été organisée. Il s'agissait de vérifier que les 104 kilomètres du parcours spécialement aménagés entre Berre et Cadarache pouvaient supporter l'énorme remorque transportant des pièces pesant jusqu'à 800 tonnes. Une série de tests réussis, l'énorme remorque autopropulsée a pu rejoindre normalement Cadarache après trois nuits de voyage à 5 kilomètres heure de moyenne. Une première bonne nouvelle pour les organisateurs de ce convoi hors norme après des années de travaux. Des réseaux d'électricité et de téléphone ont été enterrés, des ronds points ont été agrandis, les routes ont été élargies et des pistes ont dû être spécialement créées pour l'occasion. Les convois vont également traverser l'A7 et l'A51 par des passages spéciaux.

Fin mars-début avril, une nouvelle campagne de tests va avoir lieu. cette fois-ci, il s'agit d'une répétition générale "grandeur nature". Le convoi transportant de fausses pièces va partir sur une barge de Fos vers Berre en passant par le canal de Caronte à Martigues. Direction ensuite Cadarache par la route. Il s'agit de travailler notamment sur l'organisation de tous les services concernés.
Une répétition générale, utile, avant l'arrivée des premières vraies pièces en septembre ou octobre prochain. Au total ce seront alors 200 à 250 pièces qui vont transiter par notre zone pendant 6 à 7 ans.

Pour en savoir plus regardez l'émission La Revue sur MaritimaTV sur le tracé ITER: cliquez ici