Temps forts

Temps forts
Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Les patrons unis pour la relance économique du département

R. Reponty R. Reponty
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

C'est historique ! Les organisations patronales des Bouches-du-Rhône s'unissent en vue des élections consulaires aux chambres de commerce et d'industrie d'Aix Marseille Provence et du Pays d'Arles.

Philippe Korcia, président de l'UPE 13 et Corinne Innesti, présidente de la CPME 13, viennent de dévoiler leur ambition de faire des chambres de commerce et d'industrie d'Aix Marseille Provence et du Pays d'Arles des accélérateurs du développement économiques du département. Lors d'une conférence de presse en présence de leurs deux présidents Jean-Luc Chauvin (CCIAMP) et Stéphane Paglia (CCIPA) et devant une assemblée de journalistes et de représentants du monde économique le slogan « Accélérons » s'est affiché sur écran géant suivi de la phrase : « Pour une économie unie, durable, innovante, inspirante. » Organisations patronales et chambre de commerces étaient tout sourire mais ont annoncé leur ferme volonté d'accompagner ensemble la relance au sortir du « Quoi qu'il en coûte ». "C'est vital pour notre territoire d'être unis après la crise que nous venons de traverser. Explique Philippe Korcia. L'UPE 13 c'est 70 % de la force patronale sur le territoire. On a voulu faire l'union, j'ai voulu ouvrir les listes à la CPME 13, j'ai voulu ouvrir les listes à l'U2P pour faire une vraie union et que tous les secteurs soient représentés sur cette liste  afin d'avoir une adhésion totale."

Mais ça n'a pas été facile d'unir les grosses entreprises, représentées par l'UPE 13, avec les petites et moyennes de la CPME, comme de les accorder avec les artisans, les commerces de proximité et les professions libérales de l'U2P. L'union ne s'est donc pas faite d'elle même comme le concède Corinne Innesti. "Ça a mis quelque temps, reconnaît-elle en riant, je ne peux pas dire l'inverse. Parce qu'il a fallu qu'on travaille ensemble sur cette liste. C'est à dire que l'on a des objectifs en commun, bien évidemment, mais après on a nos propres spécificités en tant qu'organisations patronales. Mais je pense que ce qui a été fait a été raisonnable. Cela a été fait dans le sens des entreprises. Je pense que nous avons bien pris en compte la taille des entreprises, la représentativité et on a été entendu."

Les élections consulaires aux chambres de commerce et d'industrie auront lieu du 27 octobre au 9 novembre. D'ici là, il faudra convaincre les entrepreneurs de voter. Car pour les scrutins précédents les taux de participation étaient relativement faibles. 

En vidéo : le reportage sur la présentation de l'union des organisations patronales des Bouches-du-Rhône.

(Interviews, images et montage : Rémy Reponty pour Maritima médias.)