Temps forts

Temps forts
Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Marseille-Provence : le personnel d'Air France contre la suppression de leur base

U. Téchené U. Téchené
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Le personnel d'Air France dénonce le plan Vesta, avec les licenciements ou les mutations forcées liés à la fermeture de la base d'Air France de Marseille-Provence.

Ils étaient une bonne trentaine de salariés de la compagnie à s'être rassemblés dimanche devant le hall B de l'aéroport. Sans être un mouvement de grève, les personnels au sol et navigant veulent attirer l'attention sur la disparition, à terme, de la base Air France à Marseille (et dans 11 autres aéroports de province). Avec à la clé mutations forcées à Paris Charles de Gaulle ou licenciements ! Cette 7ème restructuration implique dans la région 130 personnels navigants et plus de 100 personnels au sol (ces derniers sont 400 actuellement).

Les salariés dénoncent l'annonce faite en février par leur PDG de supprimer les bases en région, un retour en arrière alors que cette politique avait été mise en place en 2011 avec un bon nombre de familles venues s'installer ici. A terme en province, c'est une suppression totale des personnels d'Air France qui se profile, un plan d'ensemble pour la compagnie (le plan Vesta) qui va laisser 40% de ses vols intérieurs à sa filiale lowcoast Transavia ou à des compagnies européennes ; en échange d'un prêt de 7 milliards d'Euros pour tenter de sortir de la crise économique qui dépasse celle subie depuis 1 an.

"Une aberration" pour Serge Bodrero, le secrétaire CGT à Marseille-Provence. Extraits de son interview.