Temps forts

Temps forts
Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Martigues, Marseille. Reprise en douceur pour les commerces non essentiels

C. AMOUROUX C. AMOUROUX
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Pas de file d'attente interminable pour cette première journée de réouverture. Les clients étaient quand même au rendez-vous mais les commerçants le savent : impossible de rattraper le manque accumulé depuis fin octobre.

A la sortie des terrasses du Port à Marseille, tout le monde a un sac à la main. Les clients ne sont pas venus pour flâner dans les rayons mais pour acheter. Pour ces premières heures de réouverture la file d'attente est raisonnable, les magasins sont loin d'être pleins et les clients sont rassurés. Mais cette première journée est restée relativement calme peut être à cause de la peur du virus, la réouverture des commerces un samedi à quelques semaines des fêtes a pu en refroidir plus d'un.

Pourtant les commerçants comptent bien sur le retour clientèle pour refaire leur chiffre d'affaire. Mais tous sont unanimes : le mois de novembre ne sera jamais rattrapé. Malgré tout ils ont (enfin) pu accueillir le public avec de l'enthousiasme et un protocole sanitaire strict. Sans surprise les coiffeurs font le plein, le plus souvent sur rendez-vous. C'est le cas aussi des instituts de beauté comme Pyrène, un centre d'épilation situé rue de la République qui a ouvert ses portes en août. Le début d'activité a été impacté par la crise sanitaire, la reprise était attendue par l'équipe : "Les clients sont motivés pour revenir, les deux prochaines journées sont assez chargées...", confient Claire responsable de l'institut à Marseille. "Mais je pense qu'il y a quand même de l’inquiétude, ça pourrait mettre un peu de temps à revenir... On y croit".

A Martigues, rue Lamartine tout le monde a le sourire, les clients sont venus soutenir les commerçants locaux dès le premier jour. "J'ai ouvert un peu plus tôt que d'habitude et il y avait déjà du monde ", explique avec soulagement Chantal gérante de la boutique Jouets des 3 visages. "On va essayer de limiter la casse" ajoute-t-elle. Tous, espèrent recevoir un maximum de soutien de la population pendant ces prochaines semaines importantes. L'ouverture dominicale devrait également être accordée, le préfet a annoncé que les dérogations seraient facilitées pour tous les dimanches avant Noël.