Temps forts

Aix : des vacances dans la poche !

De nombreuses agences en parlent..

1/3

De nombreuses agences en parlent..

Avant de choisir on regarde..

2/3

Avant de choisir on regarde..

A chacun son slogan...

3/3

A chacun son slogan...

O. Ferrandino O. Ferrandino
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Juillet-Aôut ou Septembre, quelle que soit la période " les vacances c'est important ". Pour autant, leur réalisation est indissociable de l'argent de poche des vacanciers. Alors en quoi celui-ci influe-t-il sur la destination?

 Aurélie Menduni, agent de voyages
 A chacun son budget...
Des vacances qui se jouent dans la poche. C' est le constat que font de nombreux français cette année. Et, ce, depuis le début de la crise.

Selon  l' AFCC, l' Association Française des Compagnies de Croisières, la France est en retard pour tout ce qui est location de camping ou bungalow. Ce qu' on appelle  " le produit France " est donc pour l'instant  " à la traîne ": entre 5 et 10%  de réservations en moins par rapport à l'année dernière. En revanche, les croisières auraient, elles, le vent en poupe. Le Port de Marseille accueille aujourd'hui 900 000 croisiéristes par an avec un objectif à termes d'un million. Leurs atouts:  un accès sécurisé et un trajet pensé avec souvent plusieurs escales.

Pour autant, la prudence est toujours de mise pour les consommateurs. C'est notamment le cas de Micheline et d'Hubert, retraités, qui reviennent de croisière justement: " et même s'ils en reviennent ils ne pourront pas y repartir tout de suite". En cause: le budget. C'est souvent lui qui décide avant de pouvoir choisir la destination. C'est également le cas de Claudine, qui ne partira pas en vacances cette année: " car l'augmentation de salaire est arrivée avec une portion congrue donc je comptais un peu là-dessus pour partir en vacances. Je vais être raisonnable ça va être plage et visite de la famille".

Et pour ceux qui ont un panier plus important, les destinations tendances cet été sont: la Croatie, l'Espagne et tout le pourtour de la Méditerrannée avec des destinations comme Djerba qui reviennent dans le circuit. Et comme l'explique Aurélie Menduni, agent de voyages:  "il y en a qui ont quand même leur destination en tête. Pour autant ceux qui ont un petit budget nous parle d'entrée de budget. On essaye alors d'accentuer sur des produits qui leur sont plus adaptés ". Autre destination qui reste également prisée: la Corse mais cette destination " reste aussi chère en juillet-août qu'en septembre" . En revanche, le Maroc ou encore la Tunisie " sont plus abordables " .

A chacun ces vacances donc, mais de l'avis de tous, juste avant le budget " il y a avant tout la détente ".