Temps forts

Temps forts
Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Vitrolles : le Stadium prépare sa Résurrection !

  • Culture
  • 17/05/2022 à 07h37
  • 01:54
R. Reponty R. Reponty
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Le Festival International d'Art Lyrique d'Aix-en-Provence va y produire 5 représentations de l'opéra Résurrection de Gustav Mahler au mois de Juillet.

Après 20 longues années d'abandon et de vandalisations le Stadium de Vitrolles prépare sa Résurrection. Le Festival International d'Art Lyrique d'Aix-en-Provence y produira 5 représentations de l'opéra de Gustav Mahler au mois de Juillet. Grâce à des financements de l'État et de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur la ville de Vitrolles, propriétaire du bâtiment signé par l'architecte Rudy Ricciotti (le Mucem), a pu enfin remettre la lumière dans cet énorme cube de béton noir. Mais ce n'est pas sans difficultés comme l'explique le maire de Vitrolles, Loïc Gachon. "On part de très loin puisque le bâtiment était totalement saccagé. Plus d'eau, plus d'électricité, plus de normes de sécurité, plus de sièges... plus rien ! Il était comme ça depuis 2003. Et donc, il a fallu travailler à d'abord penser l'accueil du public dans un mode dégradé. Donc, on est vraiment sur la logique d'habiter une friche."

Mais le Stadium a gardé son acoustique exceptionnelle, prévue à l'origine pour des scènes rock. Près de 1 million et demi d'euros sont donc investis pour accueillir le projet artistique de Romeo Castellucci, metteur en scène de l'opéra Résurrection de Gustave Mahler,  les 4, 7, 10, 11 et 13 juillet. Le nombre de places assises devrait avoisiner les 1200 sièges, en bois, ceux d'origine qui ont pu être sauvés et réinstallés. Le Festival International d'Art Lyrique d'Aix-en-Provence devrait continuer pendant 3 ans à produire des spectacles au Stadium de Vitrolles. Une Résurrection qui amorce peut-être une véritable réhabilitation complète de l'œuvre de l'architecte Rudy Ricciotti dans un avenir plus ou moins proche. "C'est remettre la lumière au sens propre comme au figuré." Ajoute Loïc Gachon. "On a bien conscience qu'en accueillant à nouveau du public sur un spectacle aussi singulier et attractif, on va forcément induire une attente, un regard nouveau, une envie... Donc, oui, on y réfléchit et rien ne sera plus comme avant."

En vidéo : l'interview de Loïc Gachon, le maire de Vitrolles, au Stadium en pleine préparation de sa Résurrection.

(Interview et images : Rémy Reponty pour Maritima médias.)

Rappel de l'histoire du Stadium dans cet article.