Temps forts

Temps forts
Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Après Paris, Madonna à Nice, ça donne ça !

  • Culture
  • 22/08/2012 à 17h00
  • 03:48
Madonna concert nice 2012 MDNA Maritima

1/19

Madonna concert nice 2012 MDNA Maritima

Madonna concert nice 2012 MDNA Maritima

2/19

Madonna concert nice 2012 MDNA Maritima

Madonna concert nice 2012 MDNA Maritima

3/19

Madonna concert nice 2012 MDNA Maritima

Madonna concert nice 2012 MDNA Maritima

4/19

Madonna concert nice 2012 MDNA Maritima

Madonna concert nice 2012 MDNA Maritima

5/19

Madonna concert nice 2012 MDNA Maritima

Madonna concert nice 2012 MDNA Maritima

6/19

Madonna concert nice 2012 MDNA Maritima

Madonna concert nice 2012 MDNA Maritima

7/19

Madonna concert nice 2012 MDNA Maritima

Madonna concert nice 2012 MDNA Maritima

8/19

Madonna concert nice 2012 MDNA Maritima

Madonna concert nice 2012 MDNA Maritima

9/19

Madonna concert nice 2012 MDNA Maritima

Madonna concert nice 2012 MDNA Maritima

10/19

Madonna concert nice 2012 MDNA Maritima

Madonna concert nice 2012 MDNA Maritima

11/19

Madonna concert nice 2012 MDNA Maritima

Madonna concert nice 2012 MDNA Maritima

12/19

Madonna concert nice 2012 MDNA Maritima

Madonna concert nice 2012 MDNA Maritima

13/19

Madonna concert nice 2012 MDNA Maritima

Madonna concert nice 2012 MDNA Maritima

14/19

Madonna concert nice 2012 MDNA Maritima

Madonna concert nice 2012 MDNA Maritima

15/19

Madonna concert nice 2012 MDNA Maritima

Madonna concert nice 2012 MDNA Maritima

16/19

Madonna concert nice 2012 MDNA Maritima

Madonna concert nice 2012 MDNA Maritima

17/19

Madonna concert nice 2012 MDNA Maritima

Madonna concert nice 2012 MDNA Maritima

18/19

Madonna concert nice 2012 MDNA Maritima

Madonna concert nice 2012 MDNA Maritima

19/19

Madonna concert nice 2012 MDNA Maritima

D. Moisson D. Moisson
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Aprés son concert au Stade de France à Paris le 14 juillet dernier, Madonna était de retour hier pour présenter, entre 2 polémiques, son show à Nice... Nous y étions.

C'est Nice qui a été choisi pour clôturer la partie européenne de la tournée mondiale "M.D.N.A" de Madonna...
Et c'est un réel battage médiatique qui s'effectue depuis des semaines à l'encontre de la Star :
Entre sa vision du Front National et un showcase à l'Olympia (beaucoup trop court pour certains), la madone nous a montré hier qu'elle n'avait rien perdu : ni en énergie, ni en provocation et encore moins en professionnalisme....

17h15 : Ouverture des portes pour les nombreux fans qui attendent depuis des heures (voire même la veille) sous un soleil dépassant les 35 degrés. Sur scène les " balances" ont débuté par le titre "Célébration" avec une madone méconnaissable, et pour cause, la dame porte une cagoule jaune... Pourquoi ? Se protéger du Soleil ? peut-être... Mais nous connaitrons la raison un peu plus tard...
La chanteuse disparait ensuite pour laisser son public "rôtir" tranquillement en pelouse et sur les gradins.

Le stade se rempli doucement.. mais sûrement dans quelques heures, près de 50 000 personnes seront présentes.

20h15 : Le sol vibre, la scène s'illumine...
Ce n'est pas Madonna mais le groupe LMFAO !
"The Party Rockin" commence avec ce groupe délirant :
C'est psychédélique, fluo et irrésistiblement dansant.
Au bout d'une heure, les LMFAO tirent leur révérence (en slip laminé et léopard, svp) sur le tube "Sexy and i know it".
Le public se calme et attend patiemment l'arrivée de la diva.

Dans le carré VIP, Jean-Paul Gaultier est présent.
Souriant le couturier échange quelques mots avec la foule, discute avec Steven Klein, le "photographe des stars"... L'occasion de m'approcher pour une petite photo souvenir avec le célèbre créateur.

22h08 : La chaleur est toujours aussi présente pour les 50 000 spectateurs, la tension monte et enfin les lumières s'éteignent...
Le sol vibre...
Le show peut commencer !
Et c'est une Madonna intemporelle qui apparait pour nous proposer 2 heures d'un show exceptionnel et identique, à la minute près, à celui du 14 juillet à Paris.
Enfin, presque identique car certains détails ont changé :
Lors de l'interlude ou apparaissait le visage de Marine Le Pen, la fameuse croix "polémique" a été remplacée par un point d'interrogation...
Chacun pourra en faire les conclusions qu'il voudra.
Lors de l'interprétation de son tube " Like a virgin", la star apparait avec une cagoule jaune sur la tête et les inscriptions " Free Pussy Riot" sur les bras :
Une manière pour protester et demander la libération de ces 3 jeunes femmes russes emprisonnées, qui ont manifesté dénudées contre le régime de Vladimir Poutine.

Oui, Madonna prône "liberté, égalité, fraternité"... Ou est le mal ?

Elle en profite également pour répondre aux attaques d'un certain Elton John.
Ce dernier (jaloux ?) l'a ouvertement injurié par médias interposés en critiquant sa musique, son look et sa carrière.
La reine de la pop a donc dédicacé son titre "Masterpiece" (pour qui elle a reçu le prix de la meilleure chanson de film) à Sir Elton John (qui lui, également nominé, avait protesté de ne pas avoir gagner le trophée en question).

La chanteuse multi-facettes n'a pas changé :
 Depuis ses débuts il y a plus de 30 ans, elle ose dire tout haut ce que nombreux pensent tout bas... Et Madonna on l'aime vraiment comme ça !

00h05 : les 2 heures de ce show spectaculaire se terminent par «Célébration ».
Déjà...

Et la Reine de la Pop nous quitte simplement par un «  Good Night France! ».

Et effectivement, plus que bonne, la nuit fut exceptionnelle grâce aux multiples talents de cette ultime Star mondiale si critiquée... mais si adulée.

Infatigable, Madonna a fini la nuit sur les danceflloors du "Monaco Billionaire" !

En plus d'une carrière hors du commun, La reine de la pop semble avoir la jeunesse éternelle...
On peut donc parier qu'il faudra encore compter sur Madonna ces 20 prochaines années !

(Photos : Davy MOISSON)

Pour (re)découvrir Madonna le 14 juillet dernier à Paris, c'est par ici : http://www.maritima.info/actualites/culture/france/3178/maritima-a-assiste-pour-vous-au-show-de-madonna-au-stade-de-france-.html