Temps forts

Temps forts
Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Les Carrières de Lumières transcendées par l'univers de Cezanne et Kandinsky

  • Culture
  • 07/08/2021 à 20h35
  • 02:47
Les Carrières de Lumières transcendées par l'univers de Cezanne et Kandinsky

1/18

Les Carrières de Lumières transcendées par l'univers de Cezanne et Kandinsky

Les Carrières de Lumières transcendées par l'univers de Cezanne et Kandinsky

2/18

Les Carrières de Lumières transcendées par l'univers de Cezanne et Kandinsky

Les Carrières de Lumières transcendées par l'univers de Cezanne et Kandinsky

3/18

Les Carrières de Lumières transcendées par l'univers de Cezanne et Kandinsky

Les Carrières de Lumières transcendées par l'univers de Cezanne et Kandinsky

4/18

Les Carrières de Lumières transcendées par l'univers de Cezanne et Kandinsky

Les Carrières de Lumières transcendées par l'univers de Cezanne et Kandinsky

5/18

Les Carrières de Lumières transcendées par l'univers de Cezanne et Kandinsky

Les Carrières de Lumières transcendées par l'univers de Cezanne et Kandinsky

6/18

Les Carrières de Lumières transcendées par l'univers de Cezanne et Kandinsky

Les Carrières de Lumières transcendées par l'univers de Cezanne et Kandinsky

7/18

Les Carrières de Lumières transcendées par l'univers de Cezanne et Kandinsky

Les Carrières de Lumières transcendées par l'univers de Cezanne et Kandinsky

8/18

Les Carrières de Lumières transcendées par l'univers de Cezanne et Kandinsky

Les Carrières de Lumières transcendées par l'univers de Cezanne et Kandinsky

9/18

Les Carrières de Lumières transcendées par l'univers de Cezanne et Kandinsky

Les Carrières de Lumières transcendées par l'univers de Cezanne et Kandinsky

10/18

Les Carrières de Lumières transcendées par l'univers de Cezanne et Kandinsky

Les Carrières de Lumières transcendées par l'univers de Cezanne et Kandinsky

11/18

Les Carrières de Lumières transcendées par l'univers de Cezanne et Kandinsky

Les Carrières de Lumières transcendées par l'univers de Cezanne et Kandinsky

12/18

Les Carrières de Lumières transcendées par l'univers de Cezanne et Kandinsky

Les Carrières de Lumières transcendées par l'univers de Cezanne et Kandinsky

13/18

Les Carrières de Lumières transcendées par l'univers de Cezanne et Kandinsky

Les Carrières de Lumières transcendées par l'univers de Cezanne et Kandinsky

14/18

Les Carrières de Lumières transcendées par l'univers de Cezanne et Kandinsky

Les Carrières de Lumières transcendées par l'univers de Cezanne et Kandinsky

15/18

Les Carrières de Lumières transcendées par l'univers de Cezanne et Kandinsky

Les Carrières de Lumières transcendées par l'univers de Cezanne et Kandinsky

16/18

Les Carrières de Lumières transcendées par l'univers de Cezanne et Kandinsky

Les Carrières de Lumières transcendées par l'univers de Cezanne et Kandinsky

17/18

Les Carrières de Lumières transcendées par l'univers de Cezanne et Kandinsky

Les Carrières de Lumières transcendées par l'univers de Cezanne et Kandinsky

18/18

Les Carrières de Lumières transcendées par l'univers de Cezanne et Kandinsky

D. Moisson D. Moisson
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Une double exposition, des intégrales en nocturne : c'est le programme chargé des Carrières de Lumières aux Baux-de-Provence. Quand l'art s'invite dans un lieu atypique et magnifique...

 Etienne Devic au micro de Davy Moisson
 Réaction du public aux Carriéres de Lumières

L'endroit est devenu incontournable depuis 2012 et sa première exposition "Gauguin, Van Gogh, les peintres de la couleur".

Il faut dire que le lieu était prédestiné à plonger les visiteurs dans un univers culturel d'une autre dimension, puisque c'est ici même que Jean Cocteau tournait, en 1959, « Le Testament d'Orphée ».
Ces carrières de calcaire démesurées ouvertes sept jours sur sept, dix mois sur douze, ont réussi à créer un véritable engouement et à fidéliser un public, grandissant, au travers d'expositions mêlant art, musique et effets 3D.
Comment rester insensible à cette alchimie visuelle, sensitive, musicale et cognitive ? Impossible cette année encore.

Cezanne et Kandinsky pour sublimer les Carrières de Lumières jusqu'au 2 janvier 2022

En 2020, le modernisme Catalan de Gaudi et l'art surréaliste de Dali ont attiré le public malgré une crise sanitaire en plein essor. 
Cette année, ce sont 2 artistes d'exception qui sont exposés dans ces lieux atypiques : "Cezanne, le maitre de la Provence" et "Kandinsky, l'odyssée de l'abstrait".
La nouvelle exposition numérique et immersive des Carrières de Lumières présente les chefs-d'œuvre les plus significatifs de Cezanne (1839-1906) tels que ses natures mortes aux pommes, Les joueurs de cartes (1890-95) et Les grandes baigneuses (vers 1906). L'occasion d'embarquer pour un voyage au cœur des œuvres majeures de l’artiste aixois, suivant le fil rouge de la nature vers la Provence et la Sainte-Victoire.
Après Cezanne, les Carrières de Lumières présentent une création d’une dizaine de minutes, réalisée à partir des œuvres de l’artiste prolifique et visionnaire, Vassily Kandinsky (1866-1944). Peintre, poète, théoricien de l’art et fondateur de l’art abstrait, Kandinsky révolutionne l’histoire de l’art avec ses nombreuses compositions, aujourd’hui exposées à travers le monde.

Rencontre avec le directeur des lieux, Etienne Devic

En complément de cette double exposition, les Carrières de Lumières vous accueillent également pour des nocturnes. Etienne Devic, le directeur des lieux nous en dit un peu plus sur ces rendez-vous nocturnes : « Ce sont nos soirées intégrales. L'idée est de représenter au public des expositions des années précédentes qui ont plu, par exemple, l'année dernière était une année particulières avec Dali qui n'a pu être visible que 5 mois sur 10 habituellement. Nous l'avons donc reprogrammé lors de ces soirées ainsi que « le Klimt » et le « Le Japon rêvé » donc c'est une soirée avec 3 expositions dés 19h30 avec possibilités de se restaurer sur place. »
Concernant les consignes sanitaires à respecter, Etienne Devic nous précise « : «  Nous appliquons les consignes en vigueur : toujours les gestes barrières que tout le monde connait. Nous avons également la position du pass sanitaire qui s'impose puisque dans les milieux culturels et de loisirs nous y sommes contraints (…) malgré tout, le public joue le jeu. Nous mettons tout en œuvre pour que les visites se passent au mieux et que les gens soient heureux »

Effectivement, le public repart des Carrières de Lumières totalement submergé d'émotions, les yeux remplis d'étoiles après un voyage en 3 dimensions qui a parcouru et magnifié l'art de Cezanne et Kandinski.

VIDEO : interview du directeur des Carrières de Lumières, Etienne Devic au micro de Davy Moisson + réactions du public.

L'info en plus :
Le site officiel des Carrières de Lumières