Temps forts

Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Au Cirque Piedon, les ateliers du bonheur

  • Culture
  • 19/02/2022 à 06h20
  • 03:26
Au Cirque Piedon, les ateliers du bonheur

1/4

Au Cirque Piedon, les ateliers du bonheur

Au Cirque Piedon, les ateliers du bonheur

2/4

Au Cirque Piedon, les ateliers du bonheur

Au Cirque Piedon, les ateliers du bonheur

3/4

Au Cirque Piedon, les ateliers du bonheur

Au Cirque Piedon, les ateliers du bonheur

4/4

Au Cirque Piedon, les ateliers du bonheur

M. Montagne M. Montagne
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Cette vieille attraction que d'aucuns considèrent comme désuète, voire démodée, est en fait indépassable quand il s'agit de procurer de l'émotion tant aux enfants qu'à leurs parents. Démonstration avec ces ateliers du cirque mis en place par la ville de Martigues.

 Au Cirque Piedon, les ateliers du bonheur
 Au Cirque Piedon, les ateliers du bonheur

On peut le constater, même s"ils sont loin d'être les seuls - ils peuvent ainsi compter sur nombre d'adultes pour leur montrer l'exemple - beaucoup d'enfants ont le regard rivé en permanence sur leurs smartphones et autres tablettes.
On aurait tendance à penser que de parvenir à leur faire lever le nez des écrans relève quasiment de la mission impossible.
Eh bien cette mission est accomplie avec brio et cela grâce... à ce bon vieux cirque. Et pas n'importe lequel !

En partenariat avec la compagnie Nickel Chrome, la ville de Martigues organise en effet des ateliers d'initiation aux arts du cirque avec le concours d'une véritable institution familiale née il y a plus d'un siècle, le cirque Piedon.

Le cirque Piedon

C'est une saga familiale qui voit le jour vers 1910 : l'histoire de deux frères qui descendaient au fond des mines de Saint-Chamond et qui, à peine remontés, se précipitaient pour présenter des spectacles d'acrobatie aux clients des bars et restaurants du coin - "au chapeau" comme on dit dans le milieu des arts de rue - au point d'abandonner leur travail pour se consacrer uniquement à leur passion.
Au fil du temps, cette passion s'est transmise de génération en génération pour donner naissance au cirque Piedon.
Et aujourd'hui encore, le chapiteau est toujours aux mains de la famille avec deux générations en piste et la troisième qui se prépare à y entrer, sans oublier les cousins, toujours prêts à ponctuellement venir donner un coup de main.

Un petit cirque par la taille mais qui offre d'énormes moments de bonheur à son public.
Alors on le sait, il existe une grosse polémique au sujet de l'interdiction des animaux dans les cirques.
Et bien la famille Piedon possède bien quelques spécimens qui évoluent en quasi liberté autour du chapiteau.
Des animaux très sauvages comme le terrible toutou, le redoutable chat ou encore la féroce chèvre. Des fauves tellement indomptables qu'à l'image du matou récidiviste, ils peuvent interrompre leur prestation au beau milieu du numéro sans que quiconque n'ose trouver à y redire.
Le Cirque Piedon, c'est à l'année 10 000 kilomètres parcourus, 250 représentations données et surtout des milliers de degrés de chaleur humaine offerts à leur public.
C'était donc le partenaire idéal pour mettre en place ces ateliers d'initiation aux arts du cirque. 

Des ateliers "Nickel Chrome"

Ces ateliers, initiés par la ville avec le concours de la compagnie martégale Nickel Chrome et en partenariat avec le cirque Piedon, viennent s'inscrire dans le cadre du festival circassien Tempo, du 5 au 20 février et qui se traduit par des spectacles gratuits de très grande qualité offerts aux Martégaux.
Au total, c'est près de 900 personnes, particuliers comme adhérents des maisons de quartier et centres de loisirs, qui ont bénéficié de cette opportunité (740 pour les spectacles proprement  dits, 160 pour les ateliers)

Une chose est sûre, quand on sort d'un atelier ou d'une soirée sous le chapiteau et qu'on peut lire sur les visages des enfants comme des adultes une telle expression de bonheur, on en vient à penser que les cirques devraient être déclarés d'utilité publique pour toute la joie qu'il dispensent autour d'eux et on le sait, en cette période morose, la joie de vivre est devenue une denrée tellement rare.

En vidéo

- L'ambiance en image des ateliers d'initiation avec les réactions de : Marjorie, la maman d'Aurélien ; de Muriel et de  son fils Gabriel ; de Nathalie Herman, chargée de projet à la direction culturelle de Martigues ; d'Aurélie et de sa fille Charline et d'Andrea Martin Lopez, spécialisée dans le trapèze fixe et animatrice des ateliers avec son partenaire de Pablo de Carlo

- L'interview de Charlotte Tilloi, la femme d'Anthony Piedon, qui nous présente le merveilleux cirque du même nom


Le cirque Piedon vous attend encore ces samedi et dimanche pour vous présenter son dernier spectacle, c'est avenue Ziem, sous le viaduc autoroutier à 16h.