Temps forts

Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Martigues : un « HK » dans la ville

  • Culture
  • 22/02/2021 à 08h00
  • 01:45
U. Téchené U. Téchené
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

L'artiste HK était à Martigues ce weekend pour tourner le clip de sa dernière chanson « Laissez-nous travailler ». Mais pas que.

Si la chanson « On lâche rien » est un hymne chanté lors des manifestations, c'est avant tout une composition signée HK, chanteur engagé s'il en est, artiste saltimbanque comme il se définit aussi. Depuis le premier confinement, il réalise une tournée en France au gré des contraintes imposées, sans négliger la crise sanitaire et ses protocoles mais en exprimant la nécessité de maintenir le spectacle vivant : « Je ne pensais pas qu'on connaîtrait cette époque là, dit-il, où juste aller dans la rue chanter des chansons est un acte militant ».

Sa dernière chanson « Laissez-nous travailler » est un manifeste, quasiment une supplique du monde culturel pour ne pas être sacrifié sur l'autel de l'essentialité, dans la même veine que « Danser encore ». HK, ch'ti habitant Bergerac aujourd'hui, la popularise en la jouant en différents coins de France, souvent aux abords de lieux culturels : « Moi l'histoire des ''non essentiels'' je l'ai pris comme une insulte. Ce n'est pas normal que quasiment l'ensemble de la société soit remise en mouvement sauf les lieux de vie et de culture. Aujourd'hui, où on a compris qu'on allait devoir vivre avec ce virus pendant longtemps, on va pas rester chez nous cloîtrer pour mourir à petit feu ».

HK était donc ce weekend dans la ville: « Avec Martigues on a une longue route commune et des combats communs, et comme le disait un slogan des surréalistes de mai 68: l'action de doit pas être une réaction mais une création ». Avec certains de ses instrumentistes mélangés à d'autres musiciens locaux, ils ont répété samedi au café associatif Le Rallumeur d'Etoiles. Puis dimanche ils ont chanté pour le clip dans les rues de la ville dont le marché de Jonquières et ont « partagé des moments musicaux » devant le foyer Adoma de Croix-Sainte ou en style showcase à la MJC.

En vidéo extraits d'interview (Photo Soazic André, interview Ulrich Téchené - Maritima Médias).