Temps forts

A Martigues, le masque ne se cache plus!

  • Culture
  • 06/07/2020 à 14h21
  • 01:55
A Martigues, le masque ne se cache plus!

1/1

A Martigues, le masque ne se cache plus!

M. Montagne M. Montagne
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

En début d'épidémie, il matérialisait le virus, la contagion, il symbolisait pour nombre d'entre nous l'angoisse de la période. Devenu incontournable, on a tenté, à Martigues, de le dédramatiser avec une proposition artistique : La poétique des masques minutes

 Lucile Boissonnet, directrice artistique du projet
 Les réactions de Raymond, Françoise et Léa

La troupe d'artistes s'est installée sur la place de Martyrs à Jonquières, ce week-end, en face des terrasses de bars, attirant l'attention des clients et des passants par des interventions décalées et la mise à disposition de kits avec des modes d'emploi pour coudre soi-même son masque en tissu. 

Cette initiative de la Ville de Martigues découle d'un constat : tout au début de la crise, en plein confinement, des Martégales et Martégaux, face à la pénurie de masques, avaient décidé de les fabriquer eux-mêmes, d'abord pour eux puis, pris au jeu et conscients de l'importance de cette protection, ont commencé à les créer pour les autres, parfois par centaines. 

Pour que l'initiative ne retombe pas comme un soufflé, cette manifestation intitulée La Poétique des Masques a été organisée. Avec l'aide des habitants déjà rompus à l'exercice, des nouveaux, comme Raymond qui ne s'était jamais vraiment intéressé auparavant à la couture, se sont pris au jeu. De même, dans le cas de Léa, 13 ans, c'est en voyant sa grand-mère fabriquer des masques que l'adolescente s'est emparée pour la première fois d'une aiguille et d'une bobine de fil pour créer ce qui, peu à peu, est devenue quasiment un accessoire de mode dont il faut soigner la présentation.

Et pour achever de convaincre les plus réticents, un duo de comédiennes, issues de l'association d'artistes Lichen & Co, proposaient, sous une forme burlesque, un petit spectacle qui met en scène la confection des masques : rires garantis et attention captée. Cette animation s'inscrit dans le cycle plus large des Comptoirs des Fadas du Monde qui vont rythmer le Bel été martégal. Il ne sera pas nécessaire pour les habitants de sortir de leurs quartiers pour découvrir ces manifestations : elles se dérouleront chez eux. On vous en donnera évidemment le détail prochainement et durant tout l'été… 

En vidéo, l'interview de Lucile Boissonnet, la directrice artistique du projet "la Poétique des Masques" ainsi que les réactions de Raymond, Françoise et Léa.