Temps forts

Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Kheiron le roi de l'impro et du trash a conquis Marseille

  • Culture
  • 20/06/2021 à 16h26
  • 05:30
Kheiron le roi de l'impro et du trash a conquis Marseille

1/2

Kheiron le roi de l'impro et du trash a conquis Marseille

Kheiron le roi de l'impro et du trash a conquis Marseille

2/2

Kheiron le roi de l'impro et du trash a conquis Marseille

J. Darras J. Darras
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Il ose tout mais toujours avec bienveillance. Très trash et très cash, Kheiron a parfois choqué le public marseillais mais l'a surtout énormément fait rire vendredi soir. Rencontre avec un artiste à l'humour aussi noir que le reste est éclatant.

 Extraits de l'interview Maritima de l'humoriste Kheiron avant son spectacle au Silo à Marseille

"Non seulement vous avez du attendre deux ans pour voir ce spectacle mais en plus vous avez du vous faire défoncer le nez, vous méritez des applaudissements". Et des applaudissements il y en a eu plein et souvent, comme les rires, pendant tout le show de Kheiron vendredi au Cepac Silo de Marseille. Difficile d'ailleurs de dire qui était le plus heureux entre un public et un humoriste privés de spectacle pendant des mois.

Maintenant Kheiron se rattrape et a repris sa tournée. Il enchaîne même les dates sans avoir le temps d'apprécier là où il va. "Je n'aime pas jouer la carte -comme certains- de "j'ai beaucoup d'attachement pour votre ville", non c'est faux, je viens voir mon public. Mais j'ai quand même de très bons souvenirs d'enfance à Marseille, je venais ici petit et j'ai même joué, dans une autre vie, à l'Espace Julien quand j'avais 16/17 ans", nous confie t il dans sa loge juste avant la représentation.

Très chaleureux, et avec un don pour mettre à l'aise, il n'a qu'un souhait: ne pas avoir à répondre aux éternelles questions qui lui sont toujours posées et d'être surpris pour faire de l'interview un moment agréable. Alors nous l'avons branché ballon rond, vu qu'il adore jouer au five et qu'il se trouve dans LA ville du foot. A la question "quels footballeurs, actuels ou anciens, prendrait-il pour se faire une équipe de five?", il a tenu à ne citer que des Olympiens car "il y a eu de très grands techniciens ici, Nasri, Abedi Pelé, Waddle, et Payet t'es obligé,... c'est une ville de foot et j'ai eu la chance d'aller à deux matchs au Vélodrome c'est vraiment une ambiance particulière".

"Ne vous inquiétez pas, ça va bien se passer"

Avoir Kheiron en interview est un privilège rare obtenu notamment grâce à l'intervention de sa maman Fereshteh devenue sa directrice de production. Car désormais tout se fait en famille, une famille soudée comme jamais et qui se déplace sur toutes les dates. "Le soir je pourrais aller en boite de nuit m'éclater mais non je vais devoir manger une boite d'haricots verts avec mes parents", plaisante Kheiron sur scène. Fereshteh ne tarit pas d'éloge sur son fils dont elle est très fière: "il est très respectueux, pas du tout raciste et a énormément de valeur". Kheiron, lui, met ses parents au dessus de tout: "c'est étrange de dire ça mais, de par mon travail, je reçois vraiment beaucoup de messages positifs, beaucoup de messages de fans disant que je les inspire! Mais s'ils savaient que je n'arrive pas à la cheville de mes parents, que ce qu'ils aiment chez moi c'est juste un prolongement de ce qu'il y a chez eux, ils verraient la supercherie! Si, un jour, j'arrive à la cheville de mes parents ça serait déjà incroyable!"

Il tient à ses parents mais aussi à ses amis humoristes. "Si je devais revivre un bon moment du passé ce serait celui de mes débuts. Je n'en ai pas assez profité. Quand j'ai commencé j'ai fait des plateaux avec pleins de potes humoristes. Aujourd'hui, chacun travaille de son coté et on se voit moins! A l'époque on avait une vraie dynamique, on avait la dalle et j'ai kiffé ces moments là! Si je pouvais j'y retournerais, je savourerais différemment en disant "ne vous inquiétez pas les gars, ça va bien se passer". Sur ses anciens compères de la série Bref Kyan khojandi et Baptiste Lecaplain il nous révèle qu'il "kifferait faire un spectacle avec eux, cette ambiance de pote me manque, nos débuts me manquent. Kyan c'est un conteur d'histoire, il est dans la retenue. Baptiste est explosif, a un imaginaire incroyable, un univers dans sa tête". 

Les répliques fusent 

L'humour de Kheiron s'est d'être sans limites dans un spectacle à chaque fois "improvisé" avec le public et donc toujours différent en fonction des réponses dans la salle. Il interpelle les spectateurs sur différents thèmes comme "qui rêvait enfant de faire le métier qu'il fait aujourd'hui?", et derrière ça balance à tout va, les répliques fusent... Malheur aussi à celui qui arrive en retard ou se lève pour aller aux toilettes il prend cher sans être soutenu par le reste de la salle hilare. La pédophilie, Hitler, les handicaps, les religions, Kheiron ne s'interdit rien. Certains se voient affublés de surnoms pendant toute la soirée "Corky", "Zootopia", "Batman". Quand il voit qu'il a choqué, l'humoriste s'excuse... avant de repartir de plus belle.

Il faut dire que Kheiron peut rire de tout... et que de nombreuses choses le font rire "sauf les chutes, je ne trouve pas ce qu'il y a de drôle là dedans"... on espère qu'il appréciera quand même cette chute sur une (peau de) banane!... car "banane" restera ce soir là LE mot du spectacle qui a fait hurler de rire et se lever le public marseillais du roi du stand up.

 

En vidéo quelques extraits de l'interview de Kheiron. L'humoriste répond aux questions de JM et Emma Darras.

 

A ne pas manquer Kheiron sera de retour à Marseille au Cepac Silo le 23 avril 2022.

 

LA QUESTION DU JOUR: Peut-on rire de tout? La réponse d'Emma 15 ans après le spectacle de Kheiron

"Le spectacle de Kheiron répond totalement à cette problématique. En effet, il arrive avec plus ou moins de tact à rire de n'importe quel sujet sans jamais être cruel ou blessant. Lorsque le spectacle commence on met de côté toutes nos appréhensions et on se laisse happer par un océan de rire et de bonne humeur. Comme il l'a lui même si bien dit, Kheiron arrive "à faire rire ensemble des personnes qui dans la vie ne pourraient probablement pas s'entendre". Je conseille vivement son spectacle qui est une évasion totale du quotidien et en ce moment on en a drôlement besoin".

 

L'info en plus

Kheiron a écrit et réalisé ses films "Nous trois ou rien", "Mauvaises herbes" "Brutus vs César" mais si un jour il devait adapter un film qu'il n'a pas écrit ça pourrait être "About Time" ("Il était temps" en français de Richard Curtis avec Rachel McAdams). "C'est un film anglais que je trouve magnifique. C'est un ovni et je trouve que les gens sont passés à coté. C'est un film sous coté alors que pour moi c'est un chef d'œuvre absolu. Il est tellement beau que je n'oserai jamais me renseigner sur les droits. Je n'oserai jamais le reprendre mais j'aimerai que le gens puisse le découvrir".

 

 

(photos JM Darras)