Temps forts

Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Les Nuits d'Istres : Grand Corps Malade et Ussar enflamment la scène

  • Culture
  • 09/07/2021 à 15h37
  • 01:37
Grand Corps Malade

1/6

Grand Corps Malade

Ussar les Nuits d'Istres ©ValentinMalfroy

2/6

Ussar les Nuits d'Istres ©ValentinMalfroy

Mosiman les Nuits d'Istres ©ValentinMalfroy

3/6

Mosiman les Nuits d'Istres ©ValentinMalfroy

Grand Corps Malade les Nuits d'Istres ©ValentinMalfroy

4/6

Grand Corps Malade les Nuits d'Istres ©ValentinMalfroy

Grand Corps Malade les Nuits d'Istres ©ValentinMalfroy

5/6

Grand Corps Malade les Nuits d'Istres ©ValentinMalfroy

Festival des Nuits d'Istres 2021 ©LucasLaberenne

6/6

Festival des Nuits d'Istres 2021 ©LucasLaberenne

M. Rédaction M. Rédaction
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Après une année blanche due à la crise sanitaire, le festival des Nuits d'Istres s'installe à nouveau au pavillon de Grignan ! Depuis le 5 juillet l'évènement a notamment accueilli Melody Gardot et Ben Mazué. Pour son troisième et avant-dernier soir, c'est Grand Corps Malade qui a assuré le show, en compagnie d'Ussar,

 USSAR / GRAND CORPS MALADE

Ils étaient plus de 1000 hier soir aux Nuits d'Istres à assister au concert de Grand Corps Malade. Dans les gradins du pavillon Grignan, la musique s'est installée à ciel ouvert entre 21h00 et 00h00. Ussar a assuré la première partie, en dévoilant son univers piano-voix feutré et transportant. Sous les textures synthétiques et pop qu'on lui connaît, l'artiste a défendu son dernier projet Etandues, en interprétant les titres "Bidon Vie" ou encore "Six milliards".  

Une scénographie unique 

Après les quarante-cinq minutes de la première partie, Grand Corps Malade a pris place sur la scène. Pour l'introduire, rien de moins qu'un film où des adolescents arpentent son cerveau, naviguant entre valeurs et souvenirs.
Le décor est planté, durant plus d'une heure trente, les morceaux de son dernier projet Mesdames sont partagés avec le public.
Pour illustrer les titres en collaboration (Suzane, Louane, Camille Lellouche..), un immense écran accompagne le slameur pour former des duos 2.0.

À la fin du concert, Grand Corps Malade a même dévoilé un titre inédit "Des gens beaux" en réponse musicale aux propos polémiques du journaliste Fabien Lecœuvre à l'encontre de l'artiste Hoshi

Le spectacle s'est conclu par une photo avec le public, les sourires et cris de joie des festivaliers ont retenti dans les rues d'Istres. Ce concert était l'avant-dernier du festival, l'ultime prestation se tiendra ce soir, vendredi 9 juillet, avec la présence de Vitaa et Slimane

 

Article et images : Lucas Laberenne / Maritima Médias