Temps forts

Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Istres : et ainsi va la culture sous crise sanitaire...

  • Culture
  • 13/02/2021 à 08h00
  • 02:37
Istres : et ainsi va la culture sous crise sanitaire...

1/1

Istres : et ainsi va la culture sous crise sanitaire...

U. Téchené U. Téchené
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Des établissement culturels à Istres, lesquels sont ouverts et comment fonctionnent-ils ? De la médiathèque ouverte à tous au cinéma toujours fermé, il existe des « entre-deux » tel que le Conservatoire de musique et de danse.

 Nicole Joulia, déléguée culture au Conseil de Territoire Istres Ouest Provence
 Nicolas Baronnier, directeur du Conservatoire Istres Ouest Provence
 Patrizio Di Mino, responsable de la Médiathèque Istres-Entressen

Ouvrir un lieu culturel si des décrets gouvernementaux l'interdisent ne sert pas à grand chose d'autre que faire le buzz. A Istres comme ailleurs cinéma et musée sont fermés, idem pour le Centre d'Art Contemporain. Sur les scènes type théâtre ou salle de concert, seuls les professionnels peuvent voir des spectacles. Mais d'autres lieux s'en sortent mieux pour accueillir le public avec une adaptation obligatoire au gré des décisions gouvernementales. Nicole Joulia est déléguée culture pour le Conseil de Territoire Istres Ouest Provence : « D'abord il faut s'adapter constamment. Dès le début, chaque fois qu'on pouvait ouvrir en cohérence avec le territoire et les conditions sanitaires, on a pris l'option de le faire ».

Ainsi va la culture sous crise sanitaire. Le Conservatoire de musique et de danse fait partie, en ce moment, des heureux élus car en tant qu'établissement enseignant, il est assimilé à un lycée. Ainsi le jeune public peut suivre en présentiel ses cours artistiques : « Nous sommes revenus à des classes quasiment normales pour les mineurs, explique le directeur Nicolas Baronnier, nous avons quand même perdu 15 à 20% des élèves au fur et à mesure des confinements. Ce sera à nous de les retrouver une fois la pandémie terminée ». Les adultes suivent les cours en visio et certains ont la chance de se voir donner des cours à domicile grâce à leur professeurs qui viennent sur place, « l'interdiction pour les adultes n'étant valable que dans les locaux publics », précise Nicolas Baronnier. Plus chanceux encore, les usagers de la médiathèque. Cette dernière est maintenant ouverte à tous pour les prêts de livres, CD et autres documents. Par contre pour les animations type Nuit de la Lecture ou Fête de la Science, il faudra encore patienter.

Toutes ces ouvertures partielles ou totales sont possible car les établissements se sont contraints à suivre des protocoles sanitaires précis. Aux entrées, mais faut-il encore le préciser (?), le gel hydro-alcoolique est de rigueur et le masque obligatoire. L'auto-prise de température est même possible avec une tablette dédiée, il suffit de se positionner devant quelques secondes. La médiathèque a adopté les recommandations de l'organisme Biblio-Covid avec, entre autres, une mesure très spécifique : « Les documents que vous trouvez en rayon n'ont pas été touché ces dernières 72 heures, détaille Patrizio Di Mino le responsable du lieu, nous avons mis en place une quarantaine où le public dépose les documents ramenés dans des caisses qui sont ensuite isolées pendant 3 jours ». Autre lieu autres mœurs: au Conservatoire, un ménage renforcé à base de virucide est effectué chaque demi-journée; pour la pratique instrumentale, les règles de distanciation diffèrent selon l'instrument : jouer du piano envoie moins d'agents pathogènes autour de soi qu'une trompette...

Retrouvez en vidéo Nicole Joulia, déléguée culture pour le Conseil de Territoire Istres Ouest Provence; Patrizio Di Mino le responsable de la médiathèque Istres-Entressen; Nicolas Baronnier directeur du Conservatoire de Musique et de danse à Istres.