Temps forts

Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Chateauneuf-les-Martigues: l'autre vie de l'acier d'ArcelorMittal

  • Culture
  • 26/11/2019 à 14h31
  • 02:05
G. Saucerotte G. Saucerotte
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Jacques Veinante est sidérurgiste chez ArcelorMittal. Quand il ne travaille pas, il sculpte l'acier que l'usine lui donne. Ses oeuvres seront exposées en décembre à La Ciotat.

C'est un usage plutôt méconnu de l'acier qui sort de l'usine ArcelorMittal de Fos-sur-Mer. L'art est pourtant encouragé par l'usine. Pour preuve, elle a passé un accord avec Jacques Veinante, l'un de ses salariés, également artiste sculpteur. Dans son atelier de Chateauneuf-les-Martigues, le sidérurgiste donne une seconde vie aux lames de métal, appelées "frites", qu'il récupère. "J'ai découvert un jour quelqu'un qui fabriquait des branches d'olivier en acier. Ça m'a beaucoup plu, explique le sculpteur. J'ai voulu essayer d'en faire en suivant mon inspiration." Et de l'inspiration Jacques Veinante en a beaucoup. Chez lui les coques de chaussures de sécurité deviennent des ailes de 2 chevaux, les "frites" d'Arcelor des oliviers, des requins ou des danseuses, les pièces de moteurs se transforment en crâne. Cette imagination débordante associée à une maîtrise de la modélisation de l'acier lui ont permis de remporter plusieurs prix. "J'ai gagné un concours de sculpture à Châteauneuf avec l'un des oliviers. C'est beaucoup de travail, mais c'est un vrai moment de détente pour moi et puis ça permet de faire plaisir. Tout mon entourage à son rameau." Le talent de Jacques commence à dépasser le cadre familial. Son entreprise, Arcelor a été la première à le remarquer. Elle lui confie ainsi chaque année la création du trophée Take care, qui récompense l'action des entreprises pour la prévention des risques. C'est aussi lui qui fabrique le trophée décerné au vainqueur de la célèbre course Carro-Carry, mais pas seulement. Avec ses oeuvres, Jacques Veinante s'engage. "J'ai réalisé des trophées pour la Ruée rose, une course en faveur de la recherche contre le cancer du sein et l'Escampette qui promeut le don de sang." Pour voir ses créations, vous pouvez vous rendre à la médiathèque de Chateuneuf, à Carry-le-Rouet où l'un de ses motos miniatures en acier est exposée. Deux oeuvres d'1m60 représentant des enfants sont aussi installées devant l'une des crèches de Port-de-Bouc. "L'acier est recyclable à l'infini, explique-t-il. On peut le refondre, le revaloriser, lui donner le forme que l'on veut et pour cela il n'est pas nécessaire d'avoir une force herculéenne." En effet, dans son atelier, Jacques travaille l'acier à la main en s'aidant simplement d'un étau. Il travaille actuellement à la création d'arbres de Noël que vous pourrez découvrir au mois de décembre à La Ciotat. 

Ecoutez l'interview de Jacques Veinante, sculpteur et salarié d'ArceloMittal