Temps forts

"On ne pouvait pas faire autrement" affirme l'organisateur de Martigues-Carro, Didier Morata

  • Sports
  • 16/04/2020 à 09h00
  • 02:48
K. Attab K. Attab
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

L'annonce est tombée cette semaine, c'est "la mort dans l'âme" que les organisateurs de la mythique course "Martigues-Carro" ont décidé d'annuler la 36e édition qui devait se courir le samedi 30 mai prochain...

La course du SLC, section course à pied, Martigues-Carro n'aura finalement pas lieu cette année. Les conditions ne sont pas réunies pour pouvoir organiser cette 36e édition, ni maintenant, ni plus tard dans la saison. Retrouvez quelques explications de la part de l'organisateur Didier Morata qui répond aux questions de la rédaction de Maritima

Comment vous avez pris la décision d'annuler la 36e édition de Martigues-Carro ? :

"C'est évidemment une grosse déception pour tout le comité organisateur mais aussi pour tous les adhérents du club, pour tous les bénévoles, pur tous les coureurs, pour tous ceux qui aiment Martigues-Carro. On est face à une situation, on est au pied du mur, on ne peut pas faire autrement, on avait essayé d'envisager de reporter la course en deuxième quinzaine de juillet mais vu comme ça se passe, ça serait trop précipité en terme d'organisation. Comme le calendrier en septembre-octobre il est plein, il y a beaucoup de courses donc on a décidé de suspendre la course cette année et de remettre toutes nos forces pour préparer la 36e édition en 2021."

Est-ce que pour le SLC si les regroupements de personne sont interdits, des plans d'entraînement ont été donnés aux adhérents ?

"Tout à fait car nos entraîneurs (ils sont coachs de longue date chez nous, et de qualité) respectivement avec leurs groupes continuent à donner des plans d'entraînement ou des séances d'entraînement, évidemment chacun le faut individuellement en respectant toutes les données qui nous sont imposées. Après on a réussi à mettre en place des séances de préparation physique en "visioconférence" donc on a un groupe de 15 à 320 personnes qui deux fois par semaine font de la gym dans leur salon."

Vous êtes surpris par le nombre de personnes qui pratiquent la course à pied en ce moment ?                                                                                                                     

"Non je ne suis pas surpris, mais c'est vrai qu'on ne voit plus qu'eux dans les rues, mais ça fait déjà quelques années qu'on voit monter en puissance le besoin d'aller courir, se défouler dans la nature ou sur le bord de la Côte Bleue. C'est pas nouveau, à mon avis il n'y en a pas plus, il y a autant de gens qui marchent, qui font de la marche sportive. Mais on n'a pas le choix, on est limité... Qu'est ce qu'il faut faire ?".

Nous ne manquerons de vous faire donner les infirmations par rapport aux autres courses du Challenge Maritima 2020 qui seront annulées ou reportées.

Retrouvez l'interview intégrale de Didier Morata, le président du Sport Loisir et Culture, section course à pied par téléphone.

Un grand merci à François Delena et Frédéric Munos pour les photos d'illustrations.

(interview Karim Attab, Maritima Médias)