Temps forts

Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Comment la métropole gère les déchets pendant la crise

R. Reponty R. Reponty
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Entretien avec Jean-marc Mertz, le directeur général adjoint Eau et Assainissement de la métropole Aix Marseille Provence.

Qu'est ce qui a changé depuis le début du confinement pour la collecte des déchet ?

On se prépare à assurer les foncions essentielles en fonction de l'absentéisme éventuel d'agents lié au Covid-19. On a fermé les déchèteries qui reçoivent du public, on a arrêté la collective sélective en bacs jaunes mais la collecte en points volontaires pour le verre, les papiers et les emballages plastiques fonctionne toujours et enfin la fréquence de la collecte des ordures ménagère a été divisée par deux. Par exemple à Marseille où elle est faite normalement tous les jours elle ne se fait plus qu'un jour sur deux.

Manquez-vous de personnel ?

Pour l'instant nous avons l'effectif suffisant. Nous avons très peu de cas de Covid-19 déclarés à ce jour mais nous avons de l'absentéisme lié aux mesures de confinement, aux gardes d'enfants et aux personnels vulnérables par rapport à ce virus. Si nous avons une montée de l'absentéisme liée cette fois à l'épidémie elle même nous sommes prêts à faire face avec des personnels en réserve.

Le volume des déchets ménagers a-t-il augmenté puisque les gens passent plus de temps chez eux ?

Sur la ville de Marseille cela a plutôt baissé de l'ordre de 5% à 10% selon les quartiers. Des quartiers comme le 1er arrondissement où il y avait beaucoup d'activité de restaurants et autres ont nettement baissé à cause de toutes les fermetures de commerces. Les quartiers résidentiels et les communes résidentielles de la métropole ont par contre vu la présentation des déchets augmenter. Avec le confinement les gens consomment plus chez eux et présentent donc plus de déchets au containers des rues de leurs logements. Mais aussi du fait de mauvaises pratiques comme la présentation de déchets verts et de petits encombrants dans les containers d'ordures ménagères qui ne sont pas du tout prévus pour cela.

À ce sujet, il y a-t-il un message que vous voulez passer aux habitants de la métropole ?

Oui, et c'est : les déchets verts ne doivent pas aller dans des poubelles d'ordures ménagères. On peut tout à fait conserver ces déchets verts son jardin. Ça sèche, ça peut même servir de compost, ce qui est l'usage idéal pour les déchets verts, voire même être ramenés dans les déchèteries quand elles rouvriront à la fin de cette période de confinement. Les encombrants non plus n'ont rien à faire dans les containers d'ordures ménagères. On ne vide pas sa cave maintenant, attendons que tous les équipements soient remis à disposition pour vider sa cave d'encombrants, etc. Il faut garder les bonnes habitudes en utilisant les points d'apports volontaires pour le verre, le papier et les emballages plastiques. Mais on peut aussi le garder chez soi pendant quelques semaines car ces déchets propres et secs ne sont pas sujet à la fermentation. Et puis, les présenter lorsque la collecte en porte à porte reprendra.

Vos équipes sont-elles bien pourvues en équipements de protection contre le virus ?

Les agents sont bien dotés de gel hydroalcoolique et de masques. Ils ont des consignes pour nettoyer leurs postes de travail avant et après la prise du service. Ils ont aussi des consignes afin d'être le moins possible proches les uns des autres. Je demande d'ailleurs aux gens d'appliquer les bons gestes en présentant leurs déchets dans des sacs bien fermés. C'est une façon de respecter le travail des agents de collecte des déchets. Et ce n'est pas uniquement pendant une période comme celle du coronavirus qu'il faut agir ainsi mais profitons en pour prendre les bonnes habitudes, pour tout de suite et pour l'avenir. 

Retrouvez l'intégralité de l'interview téléphonique de Jean-Marc Mertz, directeur général adjoint Eau et Assainissement de la métropole Aix Marseille Provence, en cliquant sur le player ci-dessus.

( Interview : Rémy Reponty – Maritima médias )