Temps forts

Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Bars, restaurants, cinémas... Lequel de ces lieux vous manquent le plus ?

Bars, restaurants, cinémas... Lequel de ces lieux vous manquent le plus ?

1/1

Bars, restaurants, cinémas... Lequel de ces lieux vous manquent le plus ?

L. Lachau L. Lachau
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

1 an plus tard, rien n’a changé … En mars 2020, le président de la République, Emmanuel Macron annonçait le premier confinement et la fermeture des bars, restaurants ou encore des lieux culturels. Même si certains ont pu rouvrir cet été, depuis octobre ces lieux sont redevenus inaccessibles. Sur le Vieux-Port, les Marseillais confient leurs doutes et leurs espoirs. Reportage.

Métro, boulot, dodo... Depuis un an, voilà à quoi ressemble le quotidien de millions de Français.

La crise sanitaire a totalement bouleversé nos vies entre confinements et couvre-feu. Fini désormais les repas romantiques au restaurant avec sa petite amie ou les sorties en boîte de nuit entre amis. Thomas est venu profiter du soleil sur le Vieux-Port avec sa famille. Le jeune homme de 23 ans n'espère qu'une seule chose : retrouver une vie normale. "Ce qui me manque le plus, c'est de retrouver une vie sociale. Pouvoir sortir avec mes amis, aller manger au restaurant, de ne plus culpabiliser lorsque je ne porte pas le masque." Même son de cloche pour Patrick âgé de 45 ans : "J'ai l'impression que l'on m'a retiré toutes mes libertés. On ne peut même plus aller boire un café en terrasse pour profiter des beaux jours." Pourtant, certains Marseillais arrivent à positiver malgré la crise sanitaire. C'est le cas de Nadia, caddie à la main : "Cette pandémie m'a permis de me trouver de nouvelles activités. J'ai dû innover pour ne pas rester chez moi à ne rien faire. À 52 ans, ça me fait une pré-retraite. Quand j'arrêterais de travailler j'aurai déjà un avant-goût" dit-elle en souriant.

Une amélioration début septembre ?

Comme annoncé par Emmanuel Macron, la semaine dernière, les restrictions déjà en vigueur dans 19 départements s'étendent partout en France pour 4 semaines. Les déplacements en journée sont limités à un rayon de 10 km sauf motif impérieux ou professionnel. Aucun déplacement inter-régional n’est autorisé sauf une fois de plus pour des motifs bien précis comme la nécessité d'accompagner un enfant chez un parent. Avec l'accélération de la campagne de vaccination et les nouvelles restrictions, le conseil scientifique estime que la situation sanitaire devrait s'améliorer après la période estivale : "En septembre 2021, la couverture vaccinale devrait avoir progressé, permettant de réduire l’impact sanitaire de la pandémie. Si l’immunité collective, qu’elle soit vaccinale ou naturelle, reste inférieure à 70-80 % de la population, un rebond de l’épidémie est malgré tout possible."

De son côté, Thomas est plus pessimiste : "Je pense qu'on en a encore pour toute l'année. Le temps que tout le monde se fasse vacciner, on va devoir vivre sans bars, restaurants et boîtes de nuit." Un avis que partage Patrick : "Quand j'entends dire qu'en septembre les choses vont s'améliorer, j'ai du mal à y croire. Je pense qu'il faudra attendre encore 2 ans pour sortir de cette crise." Il attend également un effort collectif : "Pour s'en sortir, tout le monde devra respecter les mesures prises par le président de la République. À Marseille, ce n'est pas encore gagné. Quand je vois certains ne pas porter le masque, ça me désespère..."

Pour veiller au bon respect des nouvelles mesures prises par le gouvernement, la préfecture de police prévient que les contrôles vont s'intensifier.