Temps forts

Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Un bus de vaccination itinérant inauguré pour les petites communes du département

Un bus de vaccination itinérant inauguré pour les petites communes du département

1/1

Un bus de vaccination itinérant inauguré pour les petites communes du département

M. Chaix M. Chaix
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Alors que la situation sanitaire est toujours tendue, la campagne de vaccination s'accélère dans les Bouches-du-Rhône. Le bus va silloner les communes du département de moins de 2 500 habitants pour aller au plus près des personnes prioritaires, ne pouvant pas se déplacer. Reportage à La Barben, où il a été lancé pour la première fois

 Martine Vassal présidente de la Métropole et du Département
 Frédéric habitant de La Barben
 Philippe de Mester, directeur régional ARS PACA

"C'est par la vaccination que l'on se sortira de ce cauchemar" tranche Martine Vassal, présidente du Département et de la Métropole. Le premier bus de vaccination a été inauguré dans la petite commune de La Barben ce mardi. Un dispositif impulsé par le Département,  en partenariat avec les pompiers du département et le soutien de l'Agence Régionale de la Santé PACA et l'Ordre des médecins. A l'origine du projet, un constat implacable : les communes de moins de 2500 habitants ne bénéficient pas de pharmacies, très peu de médecins ou d'infirmiers. "L'objectif est d'aller à la rencontre de ceux qui n'ont pas accès aux soins de la même manière que dans les grandes villes" explique encore Martine Vassal.

Le Département a lancé une plateforme collaborative, sur laquelle les maires et élus intéressés peuvent solliciter le Département. Ils gèrent ensuite toute la logistique, comme c'est le cas à La Barben, premier lieu où le bus a été inauguré. 175 personnes ont pu être vaccinées à la fois dans ce bus, prises en charge par un médecin mais aussi dans la salle communale où deux tentes ont été érigés. "Une très bonne nouvelle" pour Frédéric, qui fait partie des personnes prioritaires à la vaccination. "Il faut dire qu'il y a eu quelque ratés à l'allumage pour la vaccination, aujourd'hui, les pouvoirs publics accélèrent, et même dans cette petite commune de La Barben, on peut y avoir accès".

Près de la moitié des plus de 75 ans vaccinés dans le Département

"On accélère" affirme Philippe De Mester, directeur régional de l'ARS PACA. Dans les Bouches-du-Rhône, 40% des plus de 75 ans ont été vaccinés selon l'institution. "Notre politique vise à diversifier les stratégies : on peut recevoir l'injection en cabinet, en pharmacie, dans des centres de grandes ampleur dits vaccinodrome, mais ça n'est pas suffisant" explique encore Philippe De Mester.

"Nous devons aussi aller au plus près de ceux qui ne peuvent pas se déplacer." En plus du bus de la vaccination, des équipes mobiles vont ensuite être déployées pour aller vacciner les personnes les plus isolées. Dans 3 semaines, le bus repassera par la petite commune de La Barben pour procéder à l'injection de la deuxième dose. Un dispositif coûteux pour le Département qui n'a pas encore communiqué à ce sujet. "On fera les comptes après, la santé n'a pas de prix" explique Martine Vassal.

Une situation sanitaire toujours tendue

Au 23 mars, 288 personnes sont encore hospitalisées en réanimation dans notre département. "La situation reste tendue mais stagnante, contrairement au Vaucluse où la situation s'emballe" explique Philippe De Mester. "Nous avons néanmoins encore beaucoup de malades à gérer, la pression hospitalière reste forte". Des transferts de malades sont d'ailleurs opérés entre départements pour que le système ne s'effondre pas. "L'horizon, c'est le vaccin" conclut encore le directeur général de l'ARS PACA.