Temps forts

Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

Istres : la redynamisation du centre-ville en marche

Istres : la redynamisation du centre-ville en marche

1/1

Istres : la redynamisation du centre-ville en marche

G. Saucerotte G. Saucerotte
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

A la demande des commerçants, la municipalité a mis en place la manifestation "Commerces en fête" pour attirer riverains et touristes vers le centre-ville. L'opération se déroule jusqu'à dimanche 25 juillet

 Olga Crepet, directrice de l'office du commerce et de l'artisanat
 Istres : la redynamisation du centre-ville en marche

Des réductions dans les boutiques, un apéritif offert dans certains restaurants, et même le car podium Maritima sur la place d'Arles, pour redynamiser le centre-ville et attirer la population vers le commerce de proximité, la municipalité a fait le choix de muscler les animations. "Ici, on a une vraie culture du commerce de proximité, explique Suzelle Ayot, adjointe déléguée au commerce. Certains professionnels nous ont interpellé pour que l'on fasse quelque chose une fois les soldes terminés. On les a entendu." C'est ainsi que Commerces en fête a vu le jour. "Ce sont des opérations coups de poing, des bons plans, explique Olga Crepet, directrice de l'office du commerce et de l'artisanat. Cela peut prendre la forme d'un café offert, d'un plat du jour moins cher, d'une opération à moins 80% mais aussi des tombolas." La liste des avantages proposés est disponible auprès de l'office du commerce situé aux allées Jean Jaurès. 

Pour saluer l'opération et plus globalement, la politique de la Ville en matière de dynamisation du centre-ville, Martine Vassal, présidente du Département et de la Métropole avait fait le déplacement. "C'est à nous les élus locaux de réaliser les attentes des habitants. Aider les commerces de centre-ville est fondamental.  Les commerçants ont subit cette crise de plein fouet. Notre rôle est de les aider. A la Métropole grâce à des aides économiques et au Département en finançant les communes. Peut importe la casquette que l'on porte. Les gens s'en fichent, ce qu'ils veulent c'est qu'on les soutiennent." Quand on interroge les commerçants, le soutien semble plutôt bien fonctionner "Je dois le reconnaître, la municipalité fait beaucoup pour nous, estime Mickaël gérant du restaurant Le Jean Jaurès. Il y a des animations et beaucoup de chose à faire dans les alentours. Et puis on remercie aussi nos clients parce qu'ils répondent présent. Ils jouent le jeu."