Temps forts

Salon-de-Provence: promotion 2017 célébrée pour les officiers de l'armée de l'air

La Patrouille de France a réalisé une démonstration aérienne.

1/9

La Patrouille de France a réalisé une démonstration aérienne.

126 aspirants, hommes et femmes, ont été baptisés.

2/9

126 aspirants, hommes et femmes, ont été baptisés.

De hauts gradés étaient présents, à l'image d'André Lanata, chef d’état-major de l’armée de l’air .

3/9

De hauts gradés étaient présents, à l'image d'André Lanata, chef d’état-major de l’armée de l’air .

De hauts gradés étaient présents, à l'image d'André Lanata, chef d’état-major de l’armée de l’air .

4/9

De hauts gradés étaient présents, à l'image d'André Lanata, chef d’état-major de l’armée de l’air .

La journée s'est terminée par un gala de danse.

5/9

La journée s'est terminée par un gala de danse.

De hauts gradés étaient présents, à l'image d'André Lanata, chef d’état-major de l’armée de l’air .

6/9

De hauts gradés étaient présents, à l'image d'André Lanata, chef d’état-major de l’armée de l’air .

L'énorme entrepots militaire accueillait une exposition de veiux avions.

7/9

L'énorme entrepots militaire accueillait une exposition de veiux avions.

Les familles sont venues nombreuses accompagner leur enfant aspirant.

8/9

Les familles sont venues nombreuses accompagner leur enfant aspirant.

Près de 400 élèves-officiers se forment chaque année dans ce campus aéronautique.

9/9

Près de 400 élèves-officiers se forment chaque année dans ce campus aéronautique.

S. André S. André
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

126 élèves-officiers ont participé, vendredi dernier, à leur cérémonie de baptême. Une journée qui clôture une première année de travail et d'exigence au service d'un corps d'armée en constante évolution

 Retrouvez en interviews Alexi et Thomas et le commandant Fabien.

L'année s'est une nouvelle fois brillamment clôturée pour l'école de l'air de la Base aérienne 701, à Salon-de-Provence. Cet établissement militaire et aéronautique forme les officiers de l'Armée de l'air depuis 1936 et organise chaque année un baptême de promotion pour les élèves de première année. Chemises blanches, pantalons sombres, casquettes fièrement portées, lunettes de soleil qui feraient pâlir de jalousie Maverick, le personnage du film Top gun. Ils étaient 126 élèves-officiers, entre 22 et 28 ans, de différentes formations, cursus et spécialités, à être présents, dont 25% sont des femmes. L’armée de l’air est le corps d’armée le plus féminisé : « Oui, on a beaucoup de personnel féminin, explique le Commandant Fabien, et ce, toutes spécialités confondues : contrôleur, fusiliers commando, mécaniciens ou encore pilotes. C’est un cursus qui attire beaucoup de monde et qui passionne. On le voit aujourd’hui avec tous les enfants qui sont présents. » Les « baptisés », c’est à dire les aspirants, ont vécu ce moment entourés de leur famille : « Je vais être baptisé ce soir, annonce Thomas, 24 ans, recruté pour être officier mécanicien. C’est un grand moment parce qu’on va être face à l’état-major de l’armée de l’air, devant le bâtiment des études. On attend notre nom de promotion qui a été décidé par la Ministre des armées. Ce sera un grand nom de l’aéronautique, quelqu’un qui nous inspire.» L’exemple à suivre a été dévoilé lors de la cérémonie, il s’agit du Général Robert Aubinières, un polytechnicien, militaire et aviateur qui fut le premier directeur du Centre National d’Études Spatiales. Cette cérémonie s’est déroulée sous la présidence du général André Lanata, chef d’état-major de l’armée de l’air et du général Éric Autellet, commandant de l’École et de la base 701. Étaient aussi présents les astronautes Claudie et Jean-Pierre Haigneré, Michel Tognini, Jean-Loup Chrétien, Patrick Baudry et Jean-Jacques Favier. Du côté des familles, la fierté se faisait ressentir. Jean-Marc est un papa satisfait et très fier de son fiston : « Tout petit il s’est intéressé à l’aviation. Il faut dire que nous sommes une famille issue de l’armée de l’air depuis plusieurs générations. J’ai été sous-officier dans la télécommunication durant trente-cinq ans. Je suis très fier de sa réussite. Ce baptême est une journée très importante. » Ces familles arrivées des quatre coins de France ont pu admirer de nombreux engins volants, du vieux coucou en bois au rafale Solo Display avec en prime une démonstration de la Patrouille de France et ses Alphajets. La journée s’est terminée par une soirée de gala dans les majestueux murs de l’école dont la devise est, depuis 1935, « Faire face ».

 

 Photographies: Soazic André et école de l'armée de l'air