Temps forts

Temps forts
Inscrivez-vous
Ecoutez MAritima RADIO en direct

La DGA fête ses 60 ans et prépare à Istres le remplaçant du Rafale

C. Lombard C. Lombard
Partagez cet article
  • Pratager sur Google+

Installé sur la base aérienne d'Istres, la DGA essai en vol a reçu hier la visite du « grand patron » de la DGA, le délégué général pour l'armement, Joël Barre, venu inaugurer le Pôle Mémoire Capitalisation et célébrer les 60 ans de la DGA.

1961, le général de Gaulle alors président de la République crée la Délégation Ministerielle pour l'Armement qui deviendra ensuite la fameuse DGA, Direction Générale de l'Armement. Objectif : garantir à la France son autonomie d'action et de décision. En 60 ans d’existence, la DGA peut s'enorgueillir de réalisations telle que les sous-marins nucléaires lanceurs d'engins et d'attaque, l'avion de chasse Rafale, le porte-avions Charles de Gaulle, le char Leclerc mais aussi les satellites d'observation et de communication. Si la DGA a laissé depuis longtemps le volet constructions aux industriels, elle en est le maître d’œuvre se présentant elle-même comme "l'une des pointes du triangle qu'elle forme avec l'armée et l'industrie".

Et Istres dans tout ça ? Et bien la ville abrite depuis 1949 le centre d'essais en vol qui, de changement de nom en changement de nom, est devenu la DGA Essais en vol, l'un des 18 sites d'essais et d'expertise répartis partout en France. Avion, hélicoptères, drones, installations motrices, systèmes d'armes, le centre d'Istres est un acteur majeur dans les projets aéronautiques nationaux mais aussi européens militaires ou civils.

Rafale, Mirage 2000, Tigre, Caracal ou Neuron sont passés par le centre d'essais en vol d'Istres

Les avions de chasses Rafale et Mirage 2000, les hélicoptères Tigre et Caracal ou le très spectaculaire avion furtif nEURon se sont succédés sur la piste istréenne de 5 km. Et pour cause, tous ces engins font partis des programmes d'essais de la DGA Essais en vol répartis entre Istres et Cazaux. Le centre istréen emploi, à lui tout seul, 482 personnes et dispose de 118ha.

Le remplaçant du Rafale volera dans le ciel istréen d'ici 2027

Coté actualité, la DGA se prépare à accueillir deux programmes importants. Il y a d'abord l'hélicoptère Guépard qui entre en production cette année à Airbus Helicopters à Marignane et puis il y a le remplaçant du Rafale, intégré dans le programme international « Système de Combat Aérien du Futur » (SCAF). Présent à Istres ce mardi pour l'inauguration du Pôle Mémoire Capitalisation, Joël Barre, le délégué général pour l'armement, à la tête de la DGA, a confirmé que le premier vol du démonstrateur SCAF aura lieu à Istres d'ici 2027.

Le Pôle Mémoire Capitalisation inauguré ce mardi

Ce n'est pas un musée, a insisté la DGA mais un bâtiment "où se côtoient passé, présent et futur des essais en vol et de l’aéronautique française". On y retrouve des salles de réunions mais aussi une salle d'exposition pour y découvrir des innovations permises grâce à la DGA Essais en vol.

En vidéo, Joël Barre, le délégué général pour l'armement évoque l'arrivée prochaine à Istres du remplaçant du Rafale.